2 févr. - 31 déc. 2006 Hugo MAGEIN

Sélection de sujets porte-greffe nanisants pour cerise douce

Sélection de sujets porte-greffe nanisants pour cerise douce

Contexte

La sélection de sujets porte-greffe pour les arbres fruitiers est une préoccupation continue de nombreuses stations de recherche. Les porte-greffe permettent en effet de modifier le comportement phytotechnique de l’arbre fruitier.
Dès la fin des années 1950 s’annonçait le déclin de la culture du cerisier en Belgique lié principalement à la lenteur de mise à fruit, aux coûts élevés d’entretien et de cueillette. Source de diversification, il était attendu que cette culture d’appoint trouve un nouvel essor suite à son adaptation aux techniques modernes de culture intensive. Le contrôle de la vigueur excessive des arbres était l’objectif préalable. La sélection de sujets porte-greffe visant la nanification du cerisier à fruits doux a débuté au Département Biotechnologie (anciennement Station des cultures fruitières et maraîchères) vers 1960. Plus de 200 porte-greffe potentiels, tous Prunus ornementaux, ont été progressivement testés et leurs caractéristiques phytotechniques étudiées. Cette sélection a conduit à la mise sur le marché de 3 porte-greffe, Inmil (Prunus incisa x serrula), Damil (Prunus dawyckensis) et Camil (Prunus canescens), chacun présentant des potentiels de réduction de croissance différents ainsi qu’une précocité et une intensité de floraison variables.

Cueillette de cerises sur des arbres greffés sur le porte-greffe nanisant Damil®
Cueillette de cerises sur des arbres greffés sur le porte-greffe nanisant Damil®

Objectifs

L'objectif de ce projet est de sélectionner un sujet porte-greffe de cerise douce présentant un niveau de nanification proche de celui induit par Damil cumulé à la précocité de mise à fleur/fruit souhaitée par les producteurs.

Dans ce cadre, une population de plus de 250 candidats, tous issus de semis de noyaux (résultats d’une fécondation libre de Prunus dawyckensis au sein du verger-conservatoire de Gembloux) est testée selon les critères de sélection suivants :
- aptitude à la multiplication végétative,
- comportement en pépinière,
- compatibilité au greffage,
- taux de nanification,
- qualités phytotechniques (ancrage, drageonnage, résistance au froid, adaptation aux conditions de sol, sensibilité aux maladies,…)
- précocité de floraison et de fructification,
- qualité de la production fruitière.

Résultats attendus

Des essais complémentaires des 27 candidats doivent permettre de confirmer les observations concernant la fructification induite tant par la floraison précoce (dès la 3e année) que par le fort taux de couverture en bouquets de mai. L’augmentation de production induite devra cependant garantir le maintien du calibre du fruit. Deux des candidats seront introduits en tests internationaux.

D’autres observations inattendues seront confirmées : elles concernent des modifications induites par le porte-greffe sur le port du cultivar greffé, sur la date de maturité des fruits ainsi que sur leur calibre.

Résultats obtenus

Plus de 120 semis ont été multipliés végétativement. Les porte-greffe candidats ont été greffés avec les variétés de cerise douce « Burlat » et « Lapins » choisies respectivement pour leur faible ou importante capacité d’induction florale.
Ces arbres ont été progressivement implantés sur trois sites différents et leur comportement de croissance, de floraison et de fructification a été suivi annuellement.
27 candidats potentiels présentant une intensité de production de bouquets de mai plus importante que celle observée sur Damil dès les troisième et quatrième années de plantation ont été identifiés.

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée