9 déc. 2011 - 30 déc. 2013 Sophie SCHMITZ

Le test prédictif Aphanomyces, un allié de pois !

Depuis plusieurs années, les producteurs belges de pois sont confrontés à une maladie à l'origine d'importantes pertes de rendement aussi bien en pois protéagineux que de conserverie.

Le test prédictif Aphanomyces, un allié de pois !
Depuis plusieurs années, les producteurs belges de pois sont confrontés à une maladie à l'origine d'importantes pertes de rendement aussi bien en pois protéagineux que de conserverie. L'agent responsable, un champignon pathogène du sol nommé Aphanomyces euteiches, affecte principalement les légumineuses. En culture de pois, il provoque la nécrose du système racinaire puis le jaunissement et le flétrissement de l'ensemble de la plantule atteinte. Cet agent pathogène est capable de subsister de nombreuses années dans le sol, ce qui fait de lui un ennemi redoutable. La lutte curative contre A. euteiches est pratiquement inexistante et la culture de pois dans une terre infestée a par ailleurs pour conséquence d'augmenter significativement le taux d'inoculum dans le sol. Le choix d'une terre saine constitue de ce fait une étape décisive pour l'obtention de rendements corrects et plus globalement pour la gestion raisonnée des parcelles face au risque Aphanomyces.

Dans ce contexte, la mise à disposition d'un test d'évaluation du potentiel infectieux du sol constitue pour les agriculteurs un outil précieux. Pour cette raison, le Guichet consultations du CRA-W a validé un test développé par l'INRA de Rennes. Ce test consiste en un semis de graines non traitées d'une variété de pois particulièrement sensible à A. euteiches dans l'échantillon de sol à analyser. Quelques semaines après le semis, les jeunes plantules sont dépotées et la présence du champignon pathogène est déterminée par observations au microscope ou isolement sur milieu de culture. Un indice de nécrose racinaire est déterminé sur base d'une échelle de cotation de 0 à 5. Cet indice permet d'adapter les recommandations faites au producteur en fonction du niveau d'infestation de chaque parcelle.

Le Guichet consultations se tient à la disposition des agriculteurs pour la réalisation de ce test de la plus grande utilité pour la gestion du risque Aphanomyces.
Mise à jour 9 décembre 2011