9 déc. 2011 - 31 déc. 2013 Frédéric DEHARENG

Variabilité et amélioration des aptitudes à la transformation fermière du lait (ProFARMilk)

La Wallonie connaît une importante diversification de sa filière lait. Dès 2002, des initiatives visant à aider les agriculteurs à transformer le lait au sein même de leur exploitation ont été soutenues.

Variabilité et amélioration des aptitudes à la transformation fermière du lait (ProFARMilk)
La Wallonie connaît une importante diversification de sa filière lait. Dès 2002, des initiatives visant à aider les agriculteurs à transformer le lait au sein même de leur exploitation ont été soutenues.  A l'heure actuelle de nombreux agriculteurs sont encadrés ou suivent annuellement des formations techniques à la transformation fromagère.  Suite à la crise laitière de 2009, le nombre d'agriculteurs intéressés par cette diversification s'est considérablement accru. Plusieurs d'entre eux tentent désormais de valoriser leurs produits laitiers en circuit court.

Cette année, suite à une collaboration entre le CRA-W et l'Université de Liège-Gembloux Agro-Bio-Tech, un nouveau projet a débuté. Il est soutenu financièrement par la DGARNE, Département Développement, Direction de la Recherche. Ce projet vise à étudier, analyser et améliorer les aptitudes du lait à la transformation en vue de sa valorisation par l'agriculteur sous forme de produits dérivés commercialisables en circuit court. Ceci implique des recherches permettant d'évaluer, à grande échelle, les aptitudes du lait à être transformé directement en de nombreux produits au sein même de l'exploitation (par exemple : le beurre, la crème, le fromage, la crème glacée et le yaourt) et d'instaurer des stratégies en vue de déterminer les potentiels laitiers de chacune des vaches inscrites au Contrôle Laitier à produire dans cette optique. Cette stratégie de recherches et la méthodologie proposée permettront d'inscrire cette démarche au Contrôle Laitier. L'objectif final de ce projet qui s'étalera sur une période de 72 mois est de disposer d'outils permettant de prédire les aptitudes du lait à la transformation à partir du spectre infrarouge (proche ou moyen infrarouge) en vue d'un suivi des animaux et du troupeau. Ceci permettra à l'éleveur de mieux gérer son troupeau dans le cadre de la transformation du lait à la ferme.

D'un point de vue méthodologique, les objectifs de cette première période de deux ans porteront sur l'étude des aptitudes fromagères du lait produit en Wallonie, qui sera mise en relation avec les spectres issus du proche et du moyen infrarouge, afin de développer des équations de calibrage. Si des résultats sont concluants, ces équations permettront la prédiction à grande échelle des aptitudes fromagères des laits produits en Wallonie, l'estimation de ces aptitudes grâce aux données infrarouges issues de l'analyse des échantillons collectés dans le cadre du contrôle laitier et la modélisation de ces aptitudes fromagères au sein du cheptel bovin laitier en Wallonie.

Mise à jour 9 décembre 2011