1 janv. - 31 déc. 2018 Bernard GODDEN

AB-Ferti

Etablissement de recommandations pour la fertilisation en agriculture biologique basées sur des mesures de l'activité biologique du sol

Le principe de l’agriculture bio est de nourrir le sol pour qu’il nourrisse à son tour la plante. Ce principe repose sur la vie du sol dont la gestion et la stimulation deviennent dès lors la priorité des agriculteurs bio (cf. Avis du Collège des producteurs de juin 2015 ). Ce projet a donc pour objet de déterminer la fourniture d’azote minéral par le sol de parcelles de références (situations types) afin de de délivrer des conseils de fertilisation et d’estimer les éventuels besoins complémentaires à satisfaire, par exemple, par des engrais organiques du commerce. Pratiquement, le sol et chaque engrais retenu seront soumis à des tests en labo pour déterminer leur potentiel de minéralisation (quantité d’azote minéral. susceptible d’être mis à disposition des plantes). Le modèle bioclimatique développé et validé en 2015-2016 servira à prédire ce qui se passera réellement au champ. Ce travail intégrera la mesure de la respiration potentielle, indicateur de l’activité biologique globale particulièrement utile dans le cas de parcelles en cours de conversion. Les sols des parcelles de référence serviront à détecter d’éventuels problèmes de blocage de la MO. Les déterminations en labo seront complétées par la mise en place d’essais au champ (U5) dont les résultats seront également évalués d’un point de vue technico-économique via l’OAD DECIDORG (France) adapté aux conditions de la RW. Après intégration des résultats (labo + champ + OAD), des recommandations seront émises pour optimiser la gestion des itinéraires techniques et plus particulièrement pour préciser si une fertilisation complémentaire est utile et rentable. Celles-ci seront mises à disposition des structures d'encadrement (Biowallonie, CETA Bio, ...) pour diffusion aux agriculteurs.


Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée