15 févr. 2018 - 15 févr. 2020 Geneviève MINNE

Agriculture wallonne, l’avenir est aux entrepreneurs de la terre

Article de la Revue Récolte et Gestion n°46

Agriculture wallonne, l’avenir est aux entrepreneurs de la terre

René Poismans

Quelle est votre vision de l’agriculture wallonne dans dix ans ?

L’abandon de la PAC régulatrice des marchés et les exigences des citoyens/consommateurs de garanties de produits alimentaires sains, durables, équitables et respectueux du climat, de l’environnement, de la biodiversité et du bien-être animal amplifieront les tendances actuelles.

À savoir le développement d’une forme de production beaucoup plus circulaire et autosuffisante. L’objectif des exploitations ne sera pas le volume de la production mais bien la maîtrise maximale des coûts de

production et la possibilité de répondre aux attentes listées ci-dessus. Diverses formes d’exploitation se côtoieront et répondront aux attentes des clients : marchés internationaux, agroalimentaire européen,

circuits courts et marchés de niches. Les contraintes à l’usage d’intrants de synthèse s’accentueront et rapprocheront de plus en plus la production traditionnelle de la production biologique.

L’agriculteur d’aujourd’hui est un chef d’entreprise avant tout. Que peut faire le monde de la recherche à court terme pour encore mieux préparer les jeunes à ce métier en pleine mutation ?

La recherche devra apporter les outils pour faire les bons choix : quoi, comment, quand, où et à quelle dose ? Elle devra fournir des indicateurs simples et fiables afin de prouver que les attentes des consommateurs sont respectées et que l’agriculture et l’agriculteur contribuent positivement au développement durable.

Mise à jour 15 février 2018