Le bulletin agroclimatologique

Contexte

Avant l’installation de l’actuelle station automatique d’Ernage par l’Institut Royal Météorologique (IRM), plusieurs stations météorologiques, munies d’appareillages de plus en plus performants, se sont succédées à Gembloux. Ainsi, des données climatologiques ont pu être recueillies, pratiquement sans interruption, au cours de la période 1888-2007. OGER & GLIBERT [1989] rapportent que c’est en 1932 que le souci de mettre en évidence les variations des facteurs météorologiques susceptibles d’avoir une influence sur le développement des cultures est apparu à la station de Gembloux. Cette préoccupation demeure aujourd’hui à travers la mesure de paramètres climatiques fondamentaux permettant notamment la compréhension du suivi de la croissance et du développement des cultures. Dans ce contexte, la publication d’un bulletin agroclimatologique rapportant les observations recueillies à la station d’Ernage se justifie parfaitement.

Objectif

Le bulletin agroclimatologique, comme son nom l’indique, fournit des informations climatologiques à des fins agronomiques. Ainsi, il permet, pour chaque année culturale (Livre blanc), d’établir un aperçu climatologique nécessaire à l’interprétation des observations réalisées en champs (comportement des cultures vis-à-vis des maladies …).
Ensuite, dans un contexte de changement climatique, la mise à disposition de séries de données permet, outre la mise en évidence des modifications de certains paramètres clés, l’établissement d’un référentiel actualisé permettant de positionner les valeurs météorologiques observées au cours de la période actuelle.

Résultats obtenus

Le bulletin agroclimatologique, publié mensuellement depuis 1977 synthétise l’ensemble de l’information météorologique du mois en délivrant les données recueillies à la station sous forme brute (données journalières), mais également calculées à la décade et au mois (moy, min, max). L’information ainsi publiée est particulièrement riche de par la diversité des variables climatologiques mesurées. En effet, outre les données standards de températures et de précipitations, sont publiées :

  • quotidiennement : la durée d’insolation, la vitesse du vent et le pourcentage d’humidité relative,
  • à la décade et au mois : des données héliothermiques (insolation relative, rayonnement global journalier, somme du bilan radiatif), des données relatives à l’état de l’air (déficit de saturation, vitesse du vent) et enfin des données hydrologiques (ETP, ETR, bian hydrique, déficit en eau d’un sol gazonné, drainage cumulé d’un sol gazonné)..

     

De plus, à chacune des variables mensuelles ou décadaires calculées est affecté un degré de rareté de l’évènement, degré de rareté basé sur sa fréquence de retour dans le temps.

Contacts

Viviane Planchon

Systèmes agraires, Territoire et Technologies de l’information
Bâtiment Léon Lacroix
Rue de Liroux, 9
5030 Gembloux
Tel: 081/626.555
Fax: 081/626.559
e-mail : v.planchon@cra.wallonie.be

Personnel impliqué

Planchon V. et Curnel Y.

Publications

OGER R. 1991. Rétrospective climatologique de la période 1950-1989. Centre de Recherches agronomiques de l’Etat, Ministère de l’Agriculture, Royaume de Belgique, 106 p.
OGER R., ARTISIEN C. & DELHAYE R.J. 1979. Bulletin bioclimatologique décadaire. III. Rétrospective climatologique de la période 1949-1979. Centre de Recherches agronomiques de l’Etat, Ministère de l’Agriculture, Royaume de Belgique, 64 p.
OGER R. & GLIBERT L. 1989. Un siècle d’observations météorologiques à Gembloux. Note. Bull. Rech. Agron. Gembloux, 24(2) : 219-224.

Mise à jour 26 novembre 2010