17 janvier 2019 Olivier PIGEON

Le CRA-W contribue au développement de spécifications FAO/OMS pour les biopesticides

Le CRA-W contribue au développement de spécifications FAO/OMS pour les biopesticides

Le FAO/WHO JMPS (Joint Meeting on Pesticide Specifications) est un comité scientifique piloté par la FAO et l’OMS et chargé d’élaborer des spécifications physico-chimiques servant de base au contrôle qualité des pesticides et à leur homologation.  Il regroupe une douzaine d’experts scientifiques de par le monde ayant des compétences dans les domaines de la chimie analytique, la chimie organique, la toxicologie, l’écotoxicologie et les processus d’homologation des produits de protection des plantes et biocides.  Olivier Pigeon, coordinateur scientifique de l’Unité Physico-chimie et Résidus des Produits phytopharmaceutiques et des Biocides est membre de ce comité depuis 2007, le co-préside depuis 2016 et le préside depuis 2017.

Au cours de ces 2 dernières années, les travaux du JMPS ont notamment porté sur le développement de spécifications pour les biopesticides (produits de biocontrôle) et notamment les microorganismes (bactéries, champignons, virus, levures).  Deux réunions de consultation entre les membres du JMPS et l’industrie des biopesticides (CropLife International, Agrocare, International Biocontrol Manufacturers' Association) ont eu lieu en 2016, dont l’une au CRA-W à Gembloux et l’autre à l’OMS à Genève.  Ce travail a débouché sur la publication d’un document qui définit les données scientifiques minimales requises et la procédure de développement des spécifications FAO/OMS pour les microorganismes.  Ce document reprend également des modèles de spécifications pour plusieurs types de formulations à base de microorganismes (GR, WP, WG, WT, SC et FS).  Les challenges à relever par le JMPS étaient nombreux tels que la taxonomie, la teneur en substance active, les impuretés et contaminants pertinents et la stabilité au stockage pour ce type de produits qui diffèrent fortement des pesticides de synthèse.  Ce document est publié sur le site web de la FAO.

Ces travaux devraient se poursuivre par le développement de spécifications FAO/OMS pour les extraits d’origine botanique et les composés sémio-chimiques.

Contact : Olivier Pigeon

Mise à jour 19 janvier 2019