16 nov. 2017 - 16 nov. 2020 Damien ROSILLON

Le CRA-W équipe la Wallonie de 16.000 stations météorologiques virtuelles

Dans le cadre du projet AGROMET, le CRA-W est en train de mettre en place un réseau de 16.000 stations météorologiques virtuelles pour alimenter des avertissements agricoles à la parcelle. La mise en production est prévue pour 2020.

Le CRA-W équipe la Wallonie de 16.000 stations météorologiques virtuelles

Le réseau Pameseb fournit depuis de nombreuses années des données météorologiques pour la réalisation d’avertissements agricoles (mildiou de la pomme de terre et septoriose du froment). Ces données permettent de rédiger des avertissements au niveau régional ; par contre, elles ne permettent pas d’établir des recommandations à la parcelle, faute de pouvoir prendre en considération les conditions météorologiques locales. Or, un avertissement à la parcelle permettrait d’encore mieux cibler les traitements, et donc d’optimiser la protection des cultures tout en réduisant la quantité utilisée de produits phytosanitaires.

Dans le cadre du développement de la lutte intégrée en Wallonie, le CRA-W a décidé de soutenir le projet AGROMET. Ce projet de 3 ans (avril 2017- mars 2020), réalisé en collaboration avec l’IRM, a pour objectif de mettre en place un réseau de stations météorologiques virtuelles destiné à alimenter en temps réel des modèles épidémiologiques de suivi agricole en n’importe quel lieu de la Wallonie.

Ce réseau se construit sur base de l’interpolation spatiale d’observations issues de stations météorologiques réelles. Les données horaires seront spatialisées par analyse géostatistique sur une grille de maille d’un kilomètre carré qui couvrira l’ensemble de la Wallonie, ce qui représente un réseau de 16.000 stations météorologiques virtuelles.

Les paramètres spatialisés seront dans un premier temps la température, l’humidité de l’air et l’humectation du feuillage. La pluie qui peut parfois être intense et très localisée se prêtant mal à une interpolation La plateforme sera alimentée, pour ce paramètre, avec des données horaires spatialisées fournies par l’IRM sur base d’images radar et d’observations au sol. Elément essentiel pour la réalisation d’avertissements agricoles, les prévisions météorologiques horaires seront également disponibles.

Rendez-vous donc en 2020 avec une plateforme prête à alimenter les futurs systèmes d’avertissements à la parcelle et bien d’autres outils encore, pour une agriculture durable au bénéfice de l’agriculteur, du consommateur et de l’environnement !

Mise à jour 16 nov. 2017