Recherche de techniques culturales innovantes en horticulture biologique visant à réduire les intrants et améliorer la rentabilité des entreprises.
30 mars 2017 Laurent JAMAR
Phytopathologie Phytotechnie Arbres fruitiers bio Produits phytopharmaceutiques horticulture Avertissements phytosanitaires agroforesterie maraîchage Agrométéorologie agroécologie légumes agriculture biologique variété résistante essais variétaux

Ce projet vise principalement à la recherche d’itinéraires techniques moins dépendants de produits de protection phytosanitaire en cultures fruitières et maraîchères biologiques pour aider les producteurs à améliorer la rentabilité de leur entreprise tout en réduisant les risques liés aux usages de traitements agréés en AB. Plusieurs facteurs complémentaires y sont abordés tels : (1) la valorisation de la biodiversité fonctionnelle en horticulture pour améliorer le contrôle des bio-agresseurs (2) la recherche de substances alternatives à l’usage du cuivre pour lutter contre les maladies fongiques et l’optimisation des traitements sur base de modèles épidémiologiques (3) la sélection participative de variétés de fruits et légumes mieux adaptées à l’AB (variétés de pommes et poires tolérantes aux maladies et expérimentation de variétés de poireaux et céleri-rave hybrides et non-hybrides, haricots, maïs doux ; (4) l’expérimentation de méthodes de contrôle des adventices en maraîchage et pépinières par l’usage de couverts de miscanthus ; (5) la recherche participative d’agroécosystèmes innovants qui associent des cultures maraîchères avec des arbres fruitiers en station et chez des producteurs ; (6) la mise en place d’un socle de connaissances en horticulture biologique et en particulier une étude de faisabilité de productions fruitières en « zéro phyto » pour identifier les verrous et potentialités à développer afin d’approcher cet objectif dans nos conditions pédoclimatiques. Partenariats: Ce projet se situe dans la prolongation et en lien direct avec les actions de recherches menées depuis plusieurs années dans le cadre du projet de la Cellule transversale de recherche en agriculture biologique (AB), du projet européen ERANET Core Organic EcoOrchard et du projet international PearBioProtect avec la Corée du Sud. Projet financé à 100 % par la Région Wallonne (Fonds Moerman CRA-W)


Coordinateur (CRA-W)