Outil d’évaluation des émissions de GES et des consommations NRJ spécifiques aux exploitations agricoles wallonnes

L’agriculture joue un rôle clé dans nos territoires ruraux par les différentes fonctions qu’elle remplit tant au niveau social, qu’économique et environnemental. L’agriculture doit néanmoins faire face à de fortes évolutions de son cadre de production.


Contexte

L’agriculture joue un rôle clé dans nos territoires ruraux par les différentes fonctions qu’elle remplit tant au niveau social, qu’économique et environnemental. L’agriculture doit néanmoins faire face à de fortes évolutions de son cadre de production.

Ainsi, elle doit renforcer sa résistance par rapport aux chocs financiers (prix des intrants et des produits, poids des investissements) en améliorant, notamment, l’efficacité avec laquelle elle valorise ses intrants en ce y compris l’énergie interne et externe mobilisée en adaptant ses pratiques (choix stratégiques). Cette adaptation passe, entre autres, par la production d’énergies renouvelables qui sont porteuses d’une image positive vis-à-vis du Grand Public (urbain, périurbain et néo-rural notamment) (Optenerges, 2012 ).

De plus, l’agriculture doit réduire sa pression sur son environnement afin d’assurer la pérennité de ses activités. En tant qu’émettrice de GES, elle doit apporter sa part à l’effort de réduction des émissions de GES afin d’atteindre les objectifs fixés par l’Union Européenne à la Belgique suite au Protocole de Kyoto. Si l’agriculture wallonne n’a émis que 11% des émissions de GES de la Région Wallonne en 2010, elle a contribué à respectivement 74% et 58% de ses émissions de méthane et de protoxyde d’azote (AWAC, 2012). Vu que l’agriculture couvre 45% du territoire wallon, elle peut également jouer un rôle important dans la lutte contre le changement climatique en stockant du carbone dans les sols qu’elle valorise (cultures, prairies, bois) et, comme souligné ci-avant, en produisant des énergies renouvelables (CPDT, 2011).

L’agriculture a aussi une certaine obligation de participer à la lutte contre le changement climatique car elle y est vulnérable. En effet, elle est directement exposée aux phénomènes climatiques. En l’absence de politique mondiale de protection du climat, la température moyenne à la surface du globe devrait augmenter d’une valeur comprise entre 1,8°C et 4°C entre 1999 et 2099. Les principales perturbations attendues pour la Wallonie sont l’augmentation des précipitations hivernales (inondations) et des sécheresses estivales. Les évènements extrêmes (grêles, coulées boueuses, canicules) seront plus fréquents et auront un impact économique plus élevé. De plus, les équilibres biologiques seront perturbés (rendements et ravageurs). Ces modifications auront un  impact sur les systèmes de production qui se déplaceront conduisant à des tensions et instabilités (Guns & Perrin, 2007).

L’UE s’est engagée de réduire d’ici 2020, de 20% sa consommation en énergie fossile et ses émissions de GES ainsi que d’augmenter de 20% la part des énergies renouvelables dans ses consommations totales d’énergie. C’est l’objectif 20-20-20 (Décision 406/2009/CE). L’agriculture a un rôle important à jouer pour rencontrer ses objectifs car elle a la capacité d’intervenir sur ces 3 leviers.

Objectifs

Actuellement, les bilans énergétiques et gaz à effet de serre (GES) de nos exploitations agricoles nécessitent de mobiliser des  méthodes créées dans d’autres pays au départ de résultats obtenus au sein de systèmes différents de ceux rencontrés en Wallonie. Ces outils diffèrent de par les références (autre type de bétail, autre niveau d’intensification, autre mode de conduite), les hypothèses et les modèles utilisés ainsi que par le niveau de précision souhaité. De plus, Ils manquent de transparence ce qui les rend difficilement adaptables pour la Wallonie et utilisables à des fins de conseil.

L’objectif de ce projet est de développer un outil d’aide à la décision, baptisé DECiDE pour “Diagnostic Energie-Climat Des Exploitations agricoles en Wallonie”, qui permettra de réaliser des diagnostics énergétiques et GES des exploitations agricoles wallonnes avec, également, une possibilité de réaliser des simulations visant à quantifier l’impact d’une modification des pratiques sur ces deux externalités. Une attention particulière sera également apportée aux émissions d’ammoniac (NH3) par le secteur.

Les gaz à effet de serre comptabilisés sont ceux qui sont repris à l’annexe A du Protocole de Kyoto à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC, 1998) à savoir : le dioxyde de carbone (CO2), le méthane (CH4), le protoxyde d’azote (N2O) et les gaz fluorés (HFC, PFC et SF6).

La démarche du CRA-W s’inscrit donc dans le long terme. Elle vise à développer une méthode commune à la Wallonie en vue d’élaborer des références qui pourraient être utilisées par les décideurs ainsi que par les différents acteurs des filières agricoles.

Description des tâches

Les étapes opérationnelles nécessaires à l’obtention de l’outil sont les suivantes :

- analyse préalable au développement du module de calcul et de présentation du bilan des émissions de GES ;

- inventaire et compilation des facteurs d’émission directs et indirects ;

- programmation des modules de calcul globaux "calculs généraux", “énergie” et “GES” ;

- vérification du fonctionnement de l’outil développé (interface et calcul) ;

- mise en ligne de l’outil ;

- rédaction d’un guide de l’utilisateur ;

- formation des conseillers agricoles.

Résultats attendus

L’objectif est de produire un outil d’aide à la décision mis en ligne, fonctionnel et validé par des scientifiques du CRA-W ainsi que par des experts extérieurs permettant de réaliser des bilans énergétiques et gaz à effet de serre des exploitations agricoles wallonnes (grandes cultures et élevages bovins dans un premier temps).

Résultats obtenus

L’outil d’aide à la décision DECiDE a connu un premier développement au cours des neuf derniers mois du projet européen Interreg IVA Grande Région “Optenerges” . Un second développement a été réalisé grâce à une convention conclue entre le CRA-W et l'AWAC. Au cours de cette période, le CRA-W a :

- mené un travail de recherche bibliographique sur les méthodes mobilisables afin de réaliser les bilansénergétiques et gaz à effet de serre (paramètres à considérer, méthodes de calcul mobilisées, modes d’affectation, …) en partenariat avec les actions développées pour le projet QUALAITER

- réalisé une maquette de l'outil (schéma organisationnel, formulaire d'encodage, base de données (Ms Access), tables dictionnaires, description de l''ensemble des tables et de leurs liaisons).

- réalisé la mise en ligne de l'outil (interface) et la mise en place des tables de définition, des tables d'assignation et des tables de références.

- rédigé les modules de calcul "calculs généraux", “énergie” et "gaz à effet de serre" en vue du codage des équations.

- codé et validé des modèles de calcul "calculs généraux" et "énergie".

- commencé à rédigé un guide de l'utilisateur reprenant l'ensemble des informations sur l'outil en cours de développement (présentation, périmètres et limites, structure).

- travaillé avec des représentants des comptabilité de gestion et de la Direction de l'Analyse Économique Agricole a un langage standardisé (vérification des formulaires d'encodage).

Contribution

Coordination administrative et scientifique

Publications

  • Mignon, C. & Rabier, F. (2009). Diagnostic énergétique.10.
  • Mignon, C. & Rabier, F. (2010). Diagnostic énergétique.10.
  • Jamin, J. (2012). Outil d'aide à la décision NRJ et GES des exploitations agricoles wallonnes. Lecture in: Assemblée générale de Valbiom, Gembloux, le 25 avril 2012.
  • Jamin, J.\Rabier, F.\Stilmant, D. (2012). DECiDE : Diagnostic Energie-Climat Des Exploitations agricoles en Wallonie. Poster in: Poster présenté au Colloque de fin de projet Optenerges, Arlon, Belgique, le 14/09/2012.
  • Jamin, J. , Noel, H. , Rabier, F. , Planchon, V. & Stilmant, D. (2013). Convention AWAC/CRA-W.Gembloux, Belgique, CRA-W, Rapport final, 7 pp.

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée

Partenaires

Service public de Wallonie (SPW)

Agence wallonne de l’Air et du Climat (AWAC)

Avenue Prince de Liège, 7

B-5100 Jambes (Belgique)

Tél. : 00 32 81 33 59 33

Fax : 00 32 81 33 59 32

info-airclimat@wallonie.be