La filière volaille bio sous la loupe du CRA-W
12 févr. 2015 Vincent SERVAIS
bio article

Depuis 2007, le CRA-W participe à la réalisation d’un suivi technico-économique d’élevages de poulets bio avec la Filière avicole et Cunicole wallonne (FACW). Il s’agissait d’optimiser les performances et de favoriser les développements.


C’est en 2001 que la société For Farmers Hendrix (anciennement Hendrix) a créé une filière de poulets de chair respectant le cahier des charges Agriculture Biologique. Pour étayer le développement, des éleveurs ont suscité l’aide de la FACW (Filière Avicole et Cunicole Wallonne) et du CRA-W pour réaliser un suivi technico-économique de leur activité. L’Unité Mode d’élevage, bien-être et qualité a ainsi développé un tableur Excel permettant d’encoder les données techniques et économiques de chaque lot de poulets (consommation d’aliments, nombre de morts à différents moments, poids des animaux à différents stades, prix des aliments, prix de vente, …) et calculer les performances (indice de consommation, coût de production, …) pour constituer une base de données de l’ensemble des lots suivis au travers des années. Ces données sont régulièrement analysées et font l’objet de présentations individuelles avec les éleveurs, d’une part, et collectives au sein de la filière, d’autre part. Elles ont initié des discussions participatives pour une mise en débats constructifs. L’analyse et la comparaison des différentes situations technico-économiques rencontrées ont permis de réaliser des marges de progrès en améliorant les performances et la rentabilité des exploitations et engranger des références pour anticiper les évolutions.

Initialement, la filière bio répondait au marché hollandais. Pour répondre à une demande de proximité, la filière wallonne « Coq des prés » a vu le jour en 2010. La politique de prix menée par ces filières pour ces deux marchés consiste à rencontrer la fluctuation des prix des aliments par l’adaptation du prix des volailles. Le suivi initié s’est installé chez 37 producteurs wallons et se poursuit actuellement.


Mise Ă  jour 7 avril 2015