Organisation du travail en élevage en Wallonie

Organisation du travail en élevage en Wallonie

Contexte

Aujourd’hui, les agriculteurs, comme tous les indépendants, aspirent à des conditions de travail proches de celles des autres catégories socio-professionnels. Ils souhaiteraient soulager la pénibilité de leur travail, disposer de temps libre, améliorer la qualité de la vie familiale. Avec l’augmentation de la taille des exploitations et la particularité de ne pas contractualiser leur travail, les agriculteurs ont de plus en plus de travail. Dans ce contexte, l’étude de l’organisation du travail prend tout son sens. En Wallonie, les projets DuraLait, DuraLait Plus et OTEl ont permis de chiffrer le temps de travail d’élevages laitiers et de mettre en place un réseau de conseillers. Il ressort de ces études que la charge de travail est problématique dans la majorité des fermes auditées.

Objectifs

Le premier objectif vise à pérenniser et améliorer le conseil « travail » dans les exploitations et ainsi de poursuivre les diagnostics en fermes déjà entrepris dans OTEl pour continuer de venir en aide aux éleveurs qui le demandent. Il s’agit également de récolter plus de données au travers d’un nombre plus important d’exploitations pour mettre en évidence des facteurs de risques conduisant aux difficultés et ainsi permettre d’anticiper sur la problématique « travail ».

Le deuxième objectif consiste à approfondir les connaissances sur le travail en élevage pour améliorer le conseil. Les partenaires ont déterminé l’urgence de produire pour la Wallonie un document permettant d’estimer rapidement le temps de travail pour différents ateliers de la production primaire. Pour cela des références devront être produites en fermes en termes de temps de travail. Un focus sera réalisé pour la production de viande bovine en Wallonie, car il s’agit d’un secteur important à ce jour mal ou peu référencé du point de vue temps de travail.

Description des tâches

Premier volet

  • Formation des nouveaux conseillers travail
  • Réalisation de 40 diagnostics travail
  • Analyse des diagnostics et mise en évidence des facteurs de risque conduisant à une détérioration des conditions de travail

 Deuxième volet

  • Choix de la méthodologie d’enquête pour réaliser un « bilan travail » et adaptation au contexte belge
  • Sélection et enquêtes dans 70 exploitations
  • Analyse des résultats

Résultats attendus

  • Formation de 2 nouveaux experts « travail »
  • Analyse de 40 exploitations ;
  • Mise en évidence des points critiques et propositions de solutions
  • Référentiel « temps de travail » dans 70 exploitations de bovins viandes
  • Sensibilisation des éleveurs

Résultats obtenus

/

Contribution

Département « Productions et filières », Unité Mode d’élevage, bien-être et qualité

Enquêtes auprès des exploitations; méthode Bilan Travail, RMT travail en élevage, analyse et interprétation des résultats, rapport final.

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée

Partenaires

L’awé-asbl et la GGTA (FWA) participent activement aux projets en réalisant les 40 diagnostics travail et 50 référentiels en bovin viande.

Agricall Wallonie asbl -  Bauernbund – FJA  (FWA)– FUGEA - SOCOPRO ASBL – RMT travail en élevage  (France) – UAW (FWA) –Préventagri - DAEA