Plateforme Systèmes de Culture Innovants

Plateforme Systèmes de Culture Innovants

Développement d'une expérimentation où la valorisation des productions à des fins alimentaires sera prioritaire, et l’enjeu sera d’offrir une rentabilité économique à l’exploitation, sur le long terme. Trois systèmes de culture ont été définis.


Contexte

Entamé par un groupe multidisciplinaire de scientifiques du CRA-W il y six mois, le projet « SYCI » vise à concevoir, installer et comparer des SYstèmes de Culture Innovants.

L’expérimentation est développée dans un contexte particulier qui est la région limoneuse (Gembloux) avec une production de grandes cultures (conventionnelles ou nouvelles) à haute valeur ajoutée. Le cadre est le suivant : priorité à la valorisation des productions à des fins alimentaires sera prioritaire, et l’enjeu sera d’offrir une rentabilité économique à l’exploitation, sur le long terme. Ceci, selon trois itinéraires culturaux innovants, répondant chacun à des enjeux futurs de l'agriculture wallonne.

L’expérimentation « système » SYCI sera développée sur 15 ha de la station expérimentale du CRA-W à Gembloux. La surface a été délimitée, la situation de départ réalisée et le terrain régularisé pour accueillir le début de l’expérimentation dans le courant de l’automne 2019 avec l’implantation des premières cultures d’hiver. Cette expérimentation sera maintenue sur plusieurs rotations, à savoir minimum 12 ans.

L'exercice de co-conception a retenu trois grands enjeux qui demandent des solutions techniques intégrées et multidisciplinaires :

- La conservation du capital « sol » ;

- La réduction maximale des émissions de gaz à effet de serre ;

- La réduction maximale de l'usage des intrants de synthèse.

De ces enjeux, trois systèmes de culture ont été définis :

- Le système SOL : veillera prioritairement à conserver les différentes formes de la fertilité du sol (physique, chimique et biologique). La plupart des leviers agronomiques seront revus à la baisse afin d’éviter des conséquences dépressives sur le sol (tassement, diminution de la MO, perte de biodiversité). A contrario, toutes les pratiques permettant d’activer des éco-services ou d’avoir un moindre impact sur le sol seront systématiquement déployées (IC riche en légumineuse, semis directs, association, choix de variétés résistantes, …).

- Le système GES : est construit afin de diminuer l’émission de gaz à effet de serre. Pour cela, deux voies seront suivies : minimiser les intrants générant de fortes émissions (engrais de synthèse, mécanisation) et maximiser les sorties de biomasse qui pourront être valorisées en biométhanisation.

- Le système ZEROPHYTO : doit permettre de diminuer drastiquement l’utilisation des produits de protection des plantes (PPP), voire les supprimer. Sans molécules de synthèse, des solutions alternatives, préventives ou de substitution seront activées comme le désherbage mécanique, l’association de culture, le choix des variétés, …

Chaque système de la plateforme est caractérisé par la nature des cultures, leur ordre de succession, les itinéraires techniques et les éléments structurels. L’innovation se trouvera dans la proposition de nouvelles combinaisons de techniques et de cultures existantes, ainsi que dans l’introduction des techniques et cultures nouvelles.

Afin de comparer ces systèmes entre eux, une quatrième plateforme de référence a été mise en place dans le dispositif expérimental : le système conventionnel, qui autorisera l’utilisation, avec les meilleures pratiques, de tous les leviers agronomiques classiques (engrais, PPP et mécanisation).

Au-delà de l’étude des systèmes cultures proprement dits, avec SYCI, le CRA-W veut proposer à la communauté scientifique un outil permanent où de nouveaux projets et études pourront s’accrocher afin d’explorer de nouveaux champs d’investigation. Ce projet est développé par le Département « Agriculture et Milieu naturel » du CRA-W, et plus particulièrement l’Unité de Recherche « Fertilité des sols et Protection de l’eau », mais avec l’appui et l’apport de l’ensemble des compétences du Centre de recherches et des organismes partenaires.

Superficie : 15 ha

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée