Evaluation du devenir des produits phytopharmaceutiques en plein champ en fonction des pratiques culturales pour le développement d’une agriculture éco responsable

Les agriculteurs ont pour obligation le maintien d’un couvert végétal à des fins de protection des sols. Cependant pour détruire ces intercultures et autres repousses, ou dans le cas de parcelles conduites en non labour, il est fréquent d’avoir recours à la voie chimique; ce qui se traduit bien souvent par l’utilisation du glyphosate. L’objectif principal de ce projet est de comparer l’impact du glyphosate par rapport à d’autres alternatives de désherbage total par voie chimique et/ou mécanique, en évaluant leur efficacité ainsi que la rétention et la lixiviation de ces molécules alternatives dans les sols par des analyses de sol et d’eau récoltée grâce à des lysimètres. Le second objectif est de suivre le devenir des molécules appliquées sur ces parcelles expérimentales afin d’améliorer la protection de la ressource en eau souterraine et la qualité des informations disponibles pour la modélisation.


Contexte

Pour les eaux souterraines, les observations actuelles sont le reflet de pratiques (matières
actives, doses, périodes d'application) datant de plusieurs années, voire dizaines d'années.
Le tissu agricole wallon ainsi que les gestionnaires de l'eau ont besoin d'un outil leur permettant
d'évaluer à court terme l'impact environnemental des pratiques actuelles en matière d'usage de
PPP.
Ce projet apportera un éclairage sur :
- les flux de PPP à la base de lysimètres (2 mètres de profondeur), là où les processus de biodégradation
ou de 'consommation' par les racines des cultures en place n'opèrent plus;
- l'impact d'une gestion différenciée des résidus de récolte sur le devenir des PPP (moindre
sensibilité à l'érosion, augmentation de la réserve utile en eau, accroissement du potentiel de
bio-dégradation des PPP, ...)
- d'éventuelles alternatives durables au glyphosate.

Objectifs

Ce projet de recherche ambitionne de contribuer à :
- l'évaluation des flux de produits phytopharmaceutiques (PPP) par lixiviation en plein champ dans les
sites équipés de lysimètres;
- la mise au point de méthodes en laboratoire pour le dosage de matières actives (y compris
métabolites);
- l'évaluation de l'impact des pratiques culturales (gestion des résidus de recolte) sur la
dégradation des matières actives par le sol et leur flux vers les eaux souterraines;
- la proposition de recommandations en ce compris l'évaluation environnementale du glyphosate et
- la proposition d'alternatives.

Contribution

L'unité 10 du CRA-W contribue à ce projet par l'apport de son expertise dans l'anayse des produits phytosanitaires dans les différentes matrices environnementales. Après avoir choisi les molécules à analysées, les méthodes analytiques adaptées seront développées. Notre unité analysera ensuite les échantillons collectés sur les différents sites suivis.

Les résultats ainsi obtenus seront ensuite interprétés et diffusés en collaboration avec les autres parnetaires impliqués.

Coordinateur (CRA-W)

Coordinateur hors CRA-W

Christophe Vandenbergh Gembloux Agro-BioTech- Pédologie Passage des Déportés, 2 5030 Gembloux Tel 081/62.25.40 c.vandenberghe@ulg.ac.be

Equipe impliquée

Partenaires

GxABT - pédologie qui dispose d'une expertise en cartographie, analyse des sols et
gestion de lysimètres;

GxABT - phytotechnie qui dispose d'une expertise dans l'usage des PPP et la gestion de
sites expérimentaux.