4 juin 2019 Lise BOULET

Une ration des vaches laitières avec moins de tourteau de soja?

Dans le cadre du projet PROTECOW, cinq solutions permettant de réduire la part du tourteau de soja dans la ration des vaches laitières ont été identifiées et testées sur des exploitations-types. 

Une ration des vaches laitières avec moins de tourteau de soja?

Aujourd’hui, l’utilisation du tourteau de soja dans l’alimentation des animaux d’élevage est plus que controversée. L’avantage majeur de ce produit reste ses atouts nutritionnels notamment dans les rations pour vaches laitières à base d’ensilage de maïs. A contrario, les inconvénients sont de l’ordre économique (forte volatilité des prix, dépendance à l’importation) ou encore environnemental (déforestation, OGM).  Pour apporter des solutions aux éleveurs, PROTECOW s’est penché sur les leviers mobilisables dans les exploitations laitières et qui permettraient de diminuer en partie ou totalement le tourteau de soja utilisé.

Cinq leviers : de 14 à 100% de soja économisé

Cinq solutions ont été choisies sur base des attentes des éleveurs et des ressources disponibles dans les exploitations de la zone du projet (France-Wallonie-Flandre). Leurs impacts techniques et économiques ont ensuite été évalués par simulation sur des exploitations moyennes représentatives de la région.

Remplacer le soja par …

Quantités de soja économisées

Evolution de la marge nette

Tourteaux de colza

100 %

+ 14 %

Culture de dérobées Ray-Grass Italien

14 %

+ 4 %

Fourrages plus riches en protéines

23 %

+ 7 %

Féverole toastée

22 %

+ 2 %

Passage à l’agriculture bio

64 %

+ 8 %

 

Avec une réduction du tourteau de soja de 14 à 100 %, l’amélioration de la marge nette s’est avérée positive (2 à 14%) pour toutes les solutions. Les résultats de cette étude ont été synthétisés dans des fiches-techniques disponibles sur le site internet PROTECOW. Pour appuyer ces premiers résultats, certaines de ces techniques seront testées in situ dans des exploitations du réseau PROTECOW au cours de l’année 2019.

Pour toutes informations complémentaires : www.interreg-protecow.eu

Ce projet est subsidié par les fonds européens du programme INTERREG V FWFl, la Wallonie et la province de Flandre occidentale.

Mise à jour 4 juin 2019