ANTAGONIST

L’utilisation des pesticides joue un rôle important dans la production agricole en préservant les cultures des maladies. Cependant, devant les dangers qu’ils présentent pour l’environnement et la santé humaine, la durabilité de leur utilisation est mise en question. Pour y pallier, le législateur européen (Directive 2009/128/CE), relayé par le législateur wallon (PWRP), préconise le recours à la lutte intégrée contre les ennemis des cultures et à des méthodes de substitution. Celles-ci font cependant cruellement défaut quand il s’agit de protéger les céréales qui constituent, en Wallonie, la principale grande culture. L’unique méthode de substitution disponible est un agent de bio-contrôle utilisé en traitement des semences. Le projet BioGéoCarbo (CRA-W) a toutefois ouvert une perspective d’évolution en révélant la présence de teneurs particulièrement élevées en bactéries à potentiel de bio-contrôle dans des champs de céréales. Le projet ANTAGONIST vise à isoler des souches de bio-contrôle locales, antagonistes envers divers pathogènes fongiques de céréales, et à identifier les facteurs susceptibles de les influencer (rotation, travail du sol, variétés, type de sol, charge microbienne et potentiel d’activité microbienne du sol…) de façon à pouvoir déterminer la formulation de produits et les stratégies à adopter au niveau phytotechnique pour éviter ou limiter les traitements avec des fongicides de synthèse.

Partenaires

Haute Ecole Louvain-en-Hainaut (Fleurus)

Coordinateur hors CRA-W

Université catholique de Louvain (Contact : Claude Bragard)

Financement

  • SPW – DG03

Publications

Partagez cet article

Sur le même sujet