Avis Fusariose-Mycotoxines en froment d'hiver

mycotoxine web

Avertissement du 22 juillet 2020

Cette année, des épis de froment d’hiver ont été collectés dans des champs d’essais non traités du Centre wallon de Recherches agronomiques de Gembloux (CRA-W) quelques jours avant la récolte (entre le 13 et le 16 juillet 2020) en vue d’évaluer le risque de contamination en déoxynivalénol (DON) des récoltes en Wallonie (risque faible, moyen ou élevé).

Quatre sites ont été sélectionnés (Enghien, Hannut, Terwagne et Mettet). Dans chaque site, des épis provenant de 12 variétés ont été prélevés (environ 50 épis par variété dans chaque site). Le taux de DON a été déterminé par analyse ELISA après battage et broyage des grains.

Comme le montre le tableau ci-dessous, à l’issue de l’analyse des 48 échantillons (4 sites x 12 variétés), aucun échantillon ne dépasse la teneur maximale autorisée en DON (1250 ppb) pour la valorisation en alimentation humaine (soit directe ou par les co-produits). Seuls trois échantillons dépassent la limite de détection du test ELISA (150 ppb).

 

Site

Nombre
échantillons

Taux moyen
DON (ppb)

Echantillons
> 1250 ppb
(non conformes*)

Echantillons
> 150 ppb
(limite détection)

Enghien

12

<150 ppb

0

0

Mettet

12

< 150 ppb

0

1

Hannut

12

< 150 ppb

0

0

Terwagne

12

< 150 ppb

0

2

TOTAL

48

 

0

3

*selon la législation européenne (règlement (CE) n°1881/2006 de la Commission)

Conclusion : Sur base de l’analyse de 48 échantillons prélevés dans 4 champs d’essais en Wallonie, le risque de contamination en DON des récoltes de froment d’hiver peut être considéré comme faible.

Partagez cet article