CARTOFOR - Le CRA-W au chevet des forêts wallonnes

Hêtres dépérissants, source : Félix Teng (CRA-W)

Les forêts wallonnes présentent des signes de dépérissement (certaines essences sont particulièrement concernées). Elles doivent en effet faire face à l’action combinée de nombreux bioagresseurs et de sécheresses de plus en plus intenses et longues.

Le CRA-W prend le pouls de la situation à grand renfort d’images satellitaires et/ou aériennes

Les nombreux rapports de l’Observatoire Wallon de la Santé des Forêts (OWSF) l’attestent : les forêts wallonnes sont exposées à de nombreux facteurs de stress (événements climatiques extrêmes, attaques d’insectes et fongiques, etc.) responsables de dépérissements. Ces derniers constituent une menace importante en termes de durabilité de la gestion forestière en Wallonie et nécessitent la mise en place d’un système de suivi continu sur l’ensemble du territoire régional.

Dans ce contexte, le projet CARTOFOR vise au développement de méthodologies innovantes permettant la caractérisation et le suivi de la structure, de la composition et de l’état sanitaire des peuplements forestiers, au départ principalement d’images satellitaires ou aériennes.

Plus spécifiquement, le projet aborde 2 grandes thématiques.

  1. La première thématique vise au suivi de la composition des forêts et de leur état sanitaire. Cette thématique aborde différents sujets :
    • L’identification de la composition spécifique des peuplements forestiers en vue d’améliorer la cartographie des principaux types de peuplements
    • Le suivi du dépérissement et des maladies émergentes sur base de trois cas d’études à savoir (dans l’ordre d’importance) : le dépérissement du Douglas, le dépérissement du hêtre et la ‘mort subite’ du mélèze.
    • L’identification d’arbres résistants. En milieu forestier, les méthodes de gestion des maladies sont relativement limitées. La recherche d’individus résistants constitue une des principales approches face à des maladies émergentes qui se développent très rapidement sur le territoire et qui menacent la survie d’essences forestières. Le projet se focalise sur le cas particulier de la chalarose du frêne, causée par le champignon Hymenoscyphus fraxineus.
    • Le monitoring de l’épidémie de scolytes (Ips typographe et Pityogenes chalcographus) en pessière.
  1. La seconde thématique a, quant à elle, pour objectif de développer des chaînes de traitement permettant de valoriser les nouvelles sources de données de télédétection (images aériennes et satellitaires, LIDAR) disponibles en vue d’améliorer la caractérisation des peuplements forestiers tant résineux que feuillus.

Les résultats du projet CARTOFOR viendront en support des activités menées par l’OWSF ou bien encore enrichir les bases de données cartographiques du DNF et du SPW.

Partenariat

ULg Gembloux Agro-Bio Tech – Unité des Ressources forestières : Philippe Lejeune, Nicolas Latte

Financement

Le projet est financé par le Service Publique de Wallonie (SPW)

Equipe

AC SS Yannick CURNEL Viviane PLANCHON Gilles SAN MARTIN Cozmin LUCAU-DANILA Alban JAGO AK Luca RASPINI
Partagez cet article