La charte "Fruits d'ici" a été lancée par les producteurs wallons de pommes et de poires en réaction à l'embargo russe, a indiqué mercredi après-midi Philippe Marc, coordinateur de l'asbl GAWI (Groupement d'Arboriculteurs pratiquant en Wallonie les techniques intégrées), lors d'une conférence de presse à Wépion (Namur) en présence du ministre wallon de l'Agriculture, René Collin."Cette charte de production et de commercialisation vise à répondre aux besoins du consommateur qui est souvent pressé", a ajouté Philippe Marc. "Fruits d'ici" propose "des fruits exempts de tout résidu de pesticide", plusieurs variétés ainsi que des produits transformés par les producteurs (bière à la pomme, jus de pommes pétillant ou non, etc.). Ce circuit court vise à rapprocher le producteur et le consommateur, en limitant le nombre d'intermédiaires au seul commerçant et garantit une certaine fraîcheur. "Il n'y a pas d'obligation de volume et c'est le prix proposé par le producteur qui est retenu", a ajouté Pascal Léglise, responsable produits locaux chez Carrefour. René Collin a salué cette "démarche exemplaire", soulignant l'importance pour les producteurs dans ce climat de surproduction d'être solidaires, de miser sur la différenciation, la diversification, la transformation, le prix et la recherche. "J'appelle les commerçants à ne pas se servir de la crise de la surproduction pour écraser les prix", a-t-il déclaré, soulignant une récente rencontre avec Comeos, porte-parole des commerces et services. La variété de pommes Coxybelle issue du terroir wallon, a été créée par le Centre wallon de recherches agronomiques (CRA-W) à Gembloux.

Agence Belga