La qualité des pommes de terre sous tous les sens

Alice SOETE
Partagez :
La qualité des pommes de terre sous tous les sens

La qualité culinaire et technologique d’une pomme de terre de consommation indique son aptitude à être consommée, préparée ou transformée, selon un usage attendu. Il s’agit d’un ensemble de données cruciales en vue de sa commercialisation.

Comme pour les autres productions végétales, la qualité des pommes de terre est impactée par une série de facteurs, relevant de choix opérés par le producteur (variété, conduite de la culture) ou non (conditions climatiques). Par conséquent, obtenir une pomme de terre de qualité, répondant aux exigences finales attendues pour une variété donnée, demande notamment une connaissance fine des techniques de production et de conservation, un suivi régulier en fin de culture et un arrachage en conditions favorables.

Au Bâtiment Haute Belgique du CRA-W (Libramont), depuis les années 70, un laboratoire est spécialisé dans le développement et la mise en œuvre d’analyses sensorielles dédiées à la pomme de terre, qui consistent à analyser les propriétés organoleptiques des échantillons au moyen des 5 sens : la vue, l’odorat, le toucher, le goût, et plus rarement l’ouïe. Le laboratoire se distingue par le large panel d’analyses proposé, et l’expertise d’une équipe capable de s’adapter à l’évolution des besoins analytiques. En effet, depuis une quinzaine d’années, la valorisation des pommes de terre de consommation se segmente et se diversifie, avec à la clé des exigences de plus en plus complexes et spécifiques : grenaille, frites fraiches, cuisson au four à micro-ondes, etc.

Concrètement, les analyses sont opérées par du personnel expert, selon des protocoles rigoureux, mis au point au CRA-W (évaluation des taches sous-épidermiques ou « coups bleus », définition de 9 descripteurs sensoriels) ou plus largement partagés (coloration après friture). Un jury de dégustation, constitué de membres du personnel du CRA-W, est également entrainé et mobilisé selon les besoins.

Historiquement, le laboratoire a été créé pour les besoins du programme d’amélioration de la pomme de terre de l’époque. Actuellement, les analyses s’inscrivent, d’une part, dans le cadre de programmes de recherche : amélioration de la pomme de terre, étude de l’impact de pratiques culturales ou de conservation sur la qualité, description de nouvelles variétés ; d’autre part, une série de clients privés fait appel à l’expertise du CRA-W : grande distribution, cahiers de charges de qualité différenciée (Plate de Florenville), emballeurs/préparateurs, producteurs de pommes de terre, … En 2019, un total de 460 échantillons a ainsi été analysé au sein de ce laboratoire.

Fichiers attachés

Partagez cet article