• Suivez-nous

L’atout de la recherche porcine

L’atout de la recherche porcine

La ferme expérimentale du CRA-W est un outil majeur pour la recherche et l’innovation wallonnes en production porcine

Située en périphérie de Gembloux, la ferme expérimentale du CRA-W comprend des vaches laitières et des porcs. Les travaux de recherches qui y sont menés portent sur l’animal considéré en étroite liaison au sol, au centre des filières agroalimentaires et élevé par des agriculteurs confrontés à un contexte difficile. Ils sont d’intérêt régional, national, européen et international et réalisés en étroite collaboration avec des Universités (UCL, Gembloux Agro-Biotech, Faculté de Médecine Vétérinaire), les Associations d’élevage et services d’encadrement (AWE, AWEP, CER-Groupe, CPLPA), les Conseils de Filières (FLPLW, FVBW, FPW, FACW) et des firmes pour le bénéfice des agriculteurs.

La porcherie repose sur une construction des années 80 qui a adopté des innovations technologiques. L’élevage est indemne de plusieurs maladies, dont le SDRP, une maladie virale à l’origine de très lourdes pertes économiques. La mise en groupes des truies gestantes alimentées avec des automates a été réalisée en 2004 au travers d’une recherche  menée avec la FMV. Quant à la maternité, elle expérimente la liberté de mouvement des truies qui pourrait faire son apparition dans les prochaines exigences européennes. Elle dispose d’automates individuels d’alimentation. Le post-sevrage comprend  des niches à porcelets expérimentées pour économiser l’énergie. L’engraissement est actuellement requis pour expérimenter la production de mâles entiers et entiers vaccinés contre l’odeur de verrat.

La porcherie expérimentale produit des animaux pour réaliser ses activités de recherche et développement. Au cours de ces dernières années, il a notamment été question de l’élevage des porcs en plein air, une technique que les éleveurs ont par ailleurs fait largement progresser, du lupin ou du colza dans l’aliment pour augmenter l’autonomie protéique, de la mise en groupes des truies pour leur bien-être, des niches à porcelets pour les économies d’énergie, de l’analgésie des porcelets pour la castration chirurgicale ou de l’engraissement de mâles entiers vaccinés contre l’odeur de verrat comme alternatives à la castration, de la mise au point d’additifs alimentaires pour gérer l’hyperprolificité des truies ou encore de porcelets produits pour le testage des verrats piétrains. Le troupeau est également largement valorisé comme support des formations dispensées pour les étudiants vétérinaires et les éleveurs qui viennent à la production porcine. En parallèle à ces activités in situ, des porcs sont produits, préparés, livrés ou placés en pension pour la réalisation des recherches chez les partenaires privilégiés.

La porcherie expérimentale du CRA-W est un outil majeur de la recherche et de l’innovation en production porcine wallonne. Le large usage des animaux constitue un élément essentiel de la démarche dynamique et professionnelle adoptée.

Partagez cet article
Sur le même sujet