Quelles possibilité, quels résultats pour la modulation du défanage ?

CW
Partagez :
pulverisateur CRA w

Le défanage est une opération culturale qui vise à détruite le feuillage des pommes de terre avant la récolte.

Les images fournies par des capteurs permettent de réduire l’utilisation des herbicides pour cette opération en modulant l’apport de produits en fonction de la végétation.

Le projet DEFAPOT, réalisé en partenariat avec la filière wallonne de la pomme de terre, consiste à étudier la possibilité d’apporter une dose de défanant adéquate en chaque point du champ de pomme de terre en fonction de la végétation restante à détruire. L’objectif étant, en diminuant les doses de défanant utilisées, de réduire l’impact environnemental de la culture ainsi que le coût des intrants pour l’agriculteur.  

La quantité de végétation restante est évaluée par l’utilisation de caméras multi-spectrales. Les images sont transformées en indice de végétation permettant de quantifier la végétation restante et de réaliser une carte de biomasse représentant l’hétérogénéité du champ. Le projet a permis de comparer plusieurs vecteurs de transport de ces caméras (drone, satellite et embarqué sur tracteur ou sur pulvérisateur). La comparaison des différentes données obtenues a permis de mettre en évidence qu’il n’existait pas un vecteur privilégié mais que chacun avait des avantages et des inconvénients en fonction de la localisation des parcelles, de la météo, du coût, du temps nécessaire à la mise en œuvre et de la précision recherchée.

Sur base des indices de végétation, une dose de défanant a pu être prédite grâce à l’utilisation d’algorithmes développés par l’université de Wageningen. Cela permet, d’une part, d’objectiver la dose réelle de défanant nécessaire en fonction de l’indice de végétation et, d’autre part, de réaliser une carte de préconisation en fonction de l’hétérogénéité des parcelles.  

Dans le cadre du projet, plusieurs essais ont été menés en 2018 et 2019 sur des terres d’agriculteurs avec l’utilisation du pulvérisateur du CRA-W équipé des technologies permettant la modulation de dose sur sa largeur complète. Un matériel de tracing a été développé et installé sur le pulvérisateur ce qui a permis de récupérer et de géolocaliser l’ensemble des paramètres de la pulvérisation (consigne de pulvérisation, dose réellement épandue, pression, vitesse, …).

Les résultats ont permis d’établir un intérêt des nouvelles technologies avec des réductions observées variant de 8% jusque 61% en fonction des essais. Il n’y a eu aucun impact sur les rendements, la qualité ou la facilité d’arrachage. Cependant, malgré une diminution parfois très importante, le coût de ces technologies n’est pas compensé par la réduction du coût des intrants. Actuellement, il est donc difficile pour les agriculteurs d’adopter ce genre de technologie même si le CRA-W suit maintenant chaque année un agriculteur dans cette démarche. En 2020, ce n’est pas moins de 60 ha qui ont été modulés par ce dernier.

Le projet DEFAPOT est un projet financé par le CRA-W et le SPW-DGO3.

Informations pratiques

Partagez cet article