Socialiser les porcelets en maternité… ? De nombreux effets bénéfiques !

Socialiser les porcelets en maternité… ? De nombreux effets bénéfiques !

Dans des conditions semi-naturelles, les porcelets quittent leur nid et se mélangent avec les autres vers 10 – 12 jours après la naissance. Le CRA-W a étudié les effets d’un tel mélange précoce des porcelets en maternité.

Pour mélanger les portées, les cloisons entre des groupes de trois loges ont été retirées. Les porcelets ont ainsi eu la possibilité de circuler librement entre les loges. Durant les quatre premiers jours qui ont suivi le retrait des cloisons, les porcelets socialisés ont davantage exploré leur environnement et se sont moins reposés que les porcelets non mélangés. Après les quatre premiers jours, les porcelets mélangés ont également montré plus de comportements de jeux. La socialisation, grâce à l’enrichissement social et physique du milieu, est donc favorable au bien-être des porcelets.

De plus, le mélange des portées permet des allaitements croisés. Les porcelets ont ainsi la possibilité de trouver une tétine chez une autre truie allaitante. Sur l’ensemble des porcelets socialisés, 9% ont trouvé une tétine chez une autre mère allaitante pour le restant de la période de lactation et il y a eu 15%, en moyenne, de porcelets étrangers par truie durant les allaitements. Les truies ont bien accepté les porcelets étrangers et les allaitements ont été synchronisés dans 79% des cas. Cette synchronisation a un effet bénéfique pour les truies et les porcelets car cela génère moins de cris et de bagarres pour les tétines et donc moins d’interruptions de tétées. La socialisation précoce des porcelets en maternité permet également de réduire le stress et l’agressivité au sevrage. Le sevrage est connu pour être une période relativement anxiogène pour les porcelets. S’ils se connaissent au sevrage, le stress social est diminué, ce qui rend les porcelets moins sujets aux infections. L’utilisation d’antibiotiques peut donc être réduite. De plus, le gain de poids en post-sevrage sera plus élevé.

Mélanger les portées en maternité permet donc d’améliorer le bien-être des porcelets et leurs performances futures.

Le CRA-W continue ses recherches de l’effet de la socialisation en maternité sur les performances en post-sevrage. Plus d’informations sur le sujet disponibles sur le site internet du CRA-W.

Fichiers attachés
Partagez cet article