Tracteur dévoué cherche agriculteur consciencieux

Guillaume DEFAYS
Partagez :
Tracteur dévoué cherche agriculteur consciencieux

Bientôt un « speed dating » entre exploitations agricoles et tracteurs ? Le projet GéoCAN se propose de jouer les entremetteurs.

Certains fermiers peuvent réciter une longue liste des qualités de leur tracteur rêvé : beau, fort, peu enclin à la consommation (de carburant), etc. Cependant, toute relation saine et durable se base d’abord sur une bonne connaissance de soi-même, de ses besoins et attentes. Peut-on dire que les exploitations agricoles wallonnes détiennent ces connaissances à propos de leurs besoins en mécanisation? Nous nous permettons d’en douter, car l’hétérogénéité et la complexité propre à l’agriculture compliquent fortement l’étude de l’efficience énergétique du machinisme agricole. La recherche et les conseillers manquent de réponses techniques pour aider les agriculteurs efficacement car, comme en amour, il n’existe pas de règle simple et universelle, si ce n’est celle du cas par cas …

Et si le projet GéoCAN pouvait fournir ces informations à l’agriculteur, en bon psychologue de couple? Non pas par science infuse, mais par installation de deux canaux d’informations directement dans l’exploitation :

  1. des enregistreurs de données sur les tracteurs, pour quantifier les activités sous tous les aspects,
  2. un logiciel de gestion agricole sur l’ordinateur de la ferme, pour tenir compte de chaque contexte.

Il faut bien cette numérisation pour caractériser les besoins en mécanisation d’un système agronomique et logistique aussi complexe qu’une ferme. Dès lors, un Outil d’Aide à la Décision en ligne permettra à l’agriculteur d’analyser dans leur contexte les ressources utilisées (puissances, temps, consommation) mais aussi de prendre connaissance de certains défauts à corriger avant de vivre une relation épanouie avec son tracteur : limitation des temps morts, raisonnement des déplacements, écoconduite sur route et champs, réglages de travail, pertinence de déléguer certains travaux lourds, etc. Enfin, le projet sera en mesure de renseigner à l’agriculteur son partenaire motorisé idéal !

Le projet GéoCAN est actuellement à la recherche d’exploitations prêtes à suivre cette thérapie de choc, bientôt de plus amples informations sur www.cra.wallonie.be.

 

Légende de l’image : un enregistreur de la taille d’un coffret DVD peut enregistrer toutes les données d’un tracteur pendant plusieurs mois en complète autonomie.

Partagez cet article