Du
01 Janvier 2009
au
01 Février 2011

Contrôle du ruissellement et de ses impacts en culture de pomme de terre en Région wallonne

Le projet "ruissellement" a été mis en place afin de vérifier l'efficacité du cloisonnement des interbuttes ainsi que la faisabilité de sa mise en place dans le contexte de la Wallonie. Cette technique est un des aménagements qui permet de limiter, et même d’arrêter, le ruissellement et donc l’érosion. Elle consiste à aménager à intervalle régulier des micro-barrages de terre (cloisonnements) entre les buttes pour retenir l’eau lors des précipitations abondantes. L’eau s’infiltre donc dans le sol sur toute la longueur de la pente plutôt que de ruisseler.

Contexte

La culture de pomme de terre est particulièrement sensible au ruissellement de par ses caractéristiques culturales (buttage, plantation dans le sens de la pente, couverture tardive du sol,etc.). Le ruissellement et l’érosion qui en résulte ont comme conséquences la perte en sol, l’accumulation d’eau stagnante en bas de parcelle (avec risque élevé de développement de pathogènes), la pollution des eaux de surface suite à des perte de pesticides,etc. Partant de ce constat, une technique de cloisonnement des interbuttes de pomme de terre a été testée . Des micro-barrages sont ainsi réalisés à intervalles réguliers afin de favoriser l’infiltration de l’eau plutôt que son ruissellement. Cette nouvelle méthode est le reflet de préoccupations environnementales indispensables à la mise en place d’une agriculture durable particulièrement pour des cultures sensibles de ce point de vue.

Objectifs

Dans la continuité du projet SWAP-CPP 2005-2007 mené par la FUSAGx, le premier objectif du présent projet est d’étudier l’efficacité du système de cloisonnement des interbuttes de pommes de terre. Le deuxième objectif concerne la faisabilité technico-économique de cette nouvelle méthode à l’échelle de l’exploitation agricole. Enfin, le dernier objectif de ce projet est de promouvoir cette technique auprès des agriculteurs afin de réduire les problèmes liés au ruissellement en culture de pomme de terre.

Résultats obtenus

Lors de la saison 2009, des essais ont été réalisés à Baisy-Thy, Nodebais et Saint-Aubin. Les résultats obtenus quant à l’efficacité du système confirment ceux du projet préalable, à savoir : infimes pertes en eau de ruissellement, en sédiments et en produits phytosanitaires avec les interbuttes cloisonnés. Les analyses réalisées sur les tubercules à la récolte montrent peu de différences de rendement et de qualité entre interbuttes cloisonnés et non cloisonnés.

Contribution

Le CRA-W coordonne ce projet faisant intervenir plusieurs partenaires. Il assure et coordonne la mise en place et le suivi des plate-formes d’essai pour les saisons 2009 et 2010. Les interbuttes cloisonnés et non cloisonnés sont comparés quant à la quantité d’eau ruissellée, à la perte en produits phytosanitaires, au rendement et à la qualité des pommes de terre,…Le CRA-W réalise aussi les observations de suivi du maintien des diguettes face aux intempéries et contribue à l’évaluation de la faisabilité technico-économique du système de cloisonnement qui sont également des préoccupations majeures du projet.

Partenaires

CRA-W Asbl Epuvaleau Fiwap asbl ULG-Gbx ABT, Unite de Chimie Analytique

Financement

  • CRA-W - Centre wallon de Recherches agronomiques
  • SPW - DGARNE

Equipe

Rudy CHANETJean-Pierre GOFFART