Retracez l’histoire du CRA-W, de sa fondation à aujourd’hui, en passant par chacun des bâtiments qui le compose.

SVG

1623 
Début de l’intendance des Frères Francini à Versailles

De 1623 à 1784, les membres de la famille Francini, fontainiers italiens, ont organisé et mis en scène les bassins et jeux d’eau de grands parcs et palais royaux, tels que Vincennes, Fontainebleau ou encore Versailles. C’est notamment à Versailles que les frères Pierre et François Francini ont émerveillé le domaine grâce à l’éclat et la complexité des fontaines qu’ils ont créées.

Le bâtiment Francini du CRA-W est situé au n°146, chaussée de Namur (Gembloux).

1678
Le jardinier Jean-Baptiste de la Quintinie entreprend la création du nouveau potager du roi Louis XIV

Ses talents d’agronome l’ont mené de Vaux-le-Vicomte à Versailles, travaillant avec les plus grands jardiniers de l’époque sous le règne du Roi Soleil. Il est le véritable précurseur des cultures de primeurs, grâce aux nombreuses techniques qu’il a mises au point. Le potager créé en 1678 pour Louis XIV est toujours existant et classé monument historique en 1921.

Le bâtiment La Quintinie du CRA-W est situé au n°234, chaussée de Charleroi (Gembloux).

1872 
Fondation des « Laboratoires de l’Etat »

Il s’agit du premier nom donné au CRA-W. A l’époque, ces laboratoires étaient composés de 21 stations agricoles dispersées en Belgique.

1872 
Arthur Petermann est le premier directeur de la Station Agricole de Gembloux

Ses travaux sur les fertilisants, et particulièrement les engrais phosphatés, ont été déterminants, notamment sur la législation relative à leur commercialisation.

Le bâtiment Petermann du CRA-W est situé au n°4, rue de Bordia (Gembloux).

1901
Naissance du scientifique entomologiste Alfred Balachowsky

Alfred Serge Balachowksy consacra sa vie, à travers ses recherches, à élargir les limites de
la lutte biologique – dont il était pionnier – contre les nuisibles tels que les ravageurs des
cultures ou les maladies, au moyen d’organismes vivants. Il fut parmi les premiers à
dénoncer les dangers de l’emploi inconsidéré des pesticides de synthèse.

Le bâtiment Balachowksy du CRA-W est situé au n°2, rue de Liroux (Gembloux).

1904 
Maurice Henseval fut le premier directeur de la Station Laitière, de 1901 à 1904.

Maurice Henseval s’est démarqué grâce à ses recherches en microbiologie appliquée à la
laiterie.

Le bâtiment Henseval du CRA-W est situé au n°24, chaussée de Namur (Gembloux).

1907 
Naissance de la biologiste et zoologiste Rachel Carson, connue pour ses recherches et ses écrits sur la vie de l’océan et la protection de l’environnement.

Zoologiste américaine de renom, Rachel Louise Carson a débuté sa carrière comme biologiste avant
de se consacrer pleinement à l’écriture. Ses différents ouvrages – relatifs à la vie sous
l’océan et la protection de l’environnement – sont devenus des best-sellers, et son livre
« Printemps silencieux » déclencha un renversement dans la politique nationale envers les
pesticides. Ce livre aurait contribué à lancer le mouvement écologiste dans le monde.

Le bâtiment Carson du CRA-W est situé au n°11, rue du Bordia (Gembloux).

1912 
Création de la station de Phytopathologie de l’Etat par Emile Marchal.

Eminent scientifique, Emile Marchal a dirigé la station de Phytopathologie de l’Etat
pendant 25 ans. Il s’est distingué par son investissement dans l’étude de la botanique en
général, et des maladies végétales en particulier.

Le bâtiment Marchal du CRA-W est situé au n°4, rue de Liroux (Gembloux).

1937
Création de la station de recherches pour l’Amélioration de la culture de la Pomme de terre, en Haute Belgique.

C’est au sud du pays, dans les hauteurs ardennaises, qu’il a été décidé d’implémenter la station spécifiquement dédiée à la culture de la pomme de terre. En effet, l’altitude de cette région est moins favorable au développement de maladies pour ce légume. Sa mission sera par la suite élargie aux diverses cultures pratiquées en Ardenne et renommée « Haute Belgique » une quarantaine d’années plus tard.

Le bâtiment Haute Belgique du CRA-W est situé au n°100, rue du Serpont (Libramont).

1950 
Création de la station de Phytotechnie, dirigée par Léon Lacroix.

La station de Phytotechnie fut la 12ème station de recherches de Gembloux à voir le jour. Le scientifique Léon Lacroix en assura la direction de 1951 à 1973.

Le bâtiment Lacroix du CRA-W est situé au n°9, rue de Liroux (Gembloux).

1951

Regroupement des stations en deux Centres de Recherches Agronomiques : 12 à Gembloux et 9 à Gand.

1965

Le Centre est reconnu comme un établissement scientifique, il est séparé en départements et sections.

1980 
Création du Département des Systèmes agraires par Bertrand Vissac.

Ingénieur agronome, Bertrand Vissac s’investit dans une approche systémique de la recherche de terrain, en reliant les dynamiques du vivant et les dynamiques sociales et territoriales. Il fut directeur du Département des Système agraires de 1983 à 1993.

Le bâtiment Vissac du CRA-W est situé au n°8, rue de Liroux (Gembloux).

1995

Réorganisation structurelle du Centre : 7 départements de recherche et 2 sections.

2001

Régionalisation : transfert des compétences agricoles à la Région.

2002

Le Centre devient un OIP (organisme d’intérêt public) de la Région wallonne.

2003

Le CRA devient officiellement le CRA-W pour Centre wallon de Recherches Agronomiques.

2010

Réorganisation structurelle du Centre : 4 départements de recherche composés de 4 unités de recherche chacun.

2019

Réorganisation structurelle du Centre : 4 départements de recherche composés de 3 unités de recherche chacun.