8 décembre 2014 Delphine FRANCKSON

Le trèfle violet, un atout santé dans le lait !

Augmenter la teneur en équol du lait par la distribution d’un ensilage riche en trèfle violet permet d’améliorer significativement la qualité du lait.

Le trèfle violet, un atout santé dans le lait !

L’équol est une molécule naturellement présente dans le lait de vache. Elle est synthétisée dans le tube digestif des animaux à partir de précurseurs (phyto-oestrogènes) présents dans certaines plantes fourragères (légumineuses). Cette molécule possèderait des propriétés intéressantes sur le plan de la santé humaine : anti cancérigène, antioxydante, hypocholestérolémiante et régulatrice de l’activité thyroïdienne.

L’objectif d’un essai, réalisé en hiver 2013-2014 dans le cadre du projet GrassMilk était d’augmenter la teneur en équol du lait par la distribution d’un ensilage riche en trèfle violet pour obtenir un lait de qualité nutritionnelle particulière tout au long de l’année.

Six vaches laitières (production moyenne : 24 litres) étaient équitablement réparties selon un schéma expérimental croisé. Deux régimes alimentaires ont été comparés : une ration à base d’un ensilage contenant du trèfle violet et une autre à base d’un ensilage de graminées. Une semaine de prélèvements succédait à trois semaines d’adaptation. Les vaches étaient traites et nourries deux fois par jour et avaient accès à l’eau à volonté.

Les résultats montrent que les régimes testés n’affectent pas les performances zootechniques. Par contre, les laits échantillonnés (soirs et matins) sont systématiquement et significativement (p < 0,001) plus riches en équol pour la ration contenant du trèfle violet : 12 879 µg excrétés quotidiennement et en moyenne, par vache (soit 644,6 µg/l) contre 273 µg (soit 14,29 µg/l) pour la ration à base de graminées.

Mise à jour 8 décembre 2014