9 septembre 2019 Max MORELLE

Vers une culture de pommes de terre robustes bio en Wallonie

Dans le cadre d’une convention signée par tous les acteurs du secteur de la pomme de terre en novembre 2018 au Salon InterPom Primeurs, le CRA-W, la FIWAP et Biowallonie collaborent pour qu’en 2021, plus aucune variété non-robuste ne soit utilisée en AB.

Vers une culture de pommes de terre robustes bio en Wallonie

Une pomme de terre robuste, c’est quoi ?

La mise au point de variétés de pommes de terre robustes est une tâche qui est en cours depuis de nombreuses années au CRA-W. La résistance au mildiou est la première qualité recherchée pour la robustesse en variété de pommes de terre. Mais dans le contexte actuel d’évolution du climat, le concept de robustesse se veut plus global. Il englobe d’autres maladies, ravageurs fréquents ou émergents, la sensibilité de la culture aux stress hydriques et températures élevées, mais également une efficience plus élevée pour les éléments nutritifs, en particulier l’azote. En AB, la précocité de la culture est une caractéristique particulièrement intéressante et recherchée pour garantir aux producteurs un rendement suffisant et de qualité.

Variétés testées

Afin d’identifier des variétés robustes intéressantes pour les agriculteurs en conditions biologiques (résistance au mildiou, à la sécheresse, etc.), 24 variétés ont été testées. Celles-ci sont notamment issues des programmes de sélection du CRA-W, et sélectionnées à partir du projet GEREPHYTI et du réseau d’essais MILVAR menés dans le cadre du programme du Centre Pilote Pomme de terre. Louisa, première variété inscrite au catalogue et obtenue par le CRA-W en 2017 après 10 ans de recherche, en fait partie.

Succès de l’essai

Ce 27 août, vous étiez plus de 70 à visiter les parcelles de l’essai. Un intérêt marqué à tous les niveaux de la filière, agriculteurs, représentants, chercheurs, maisons de plants, structures d’accompagnement, et cela, de différentes régions, wallonne, flamande, hollandaise ou française.

Collaboration

Cet essai est le fruit d’une collaboration constructive avec Biowallonie, la FIWAP et les maisons de plants pour la fourniture des variétés. Ainsi que la Cellule transversale de Recherches en Agriculture biologique et différentes unités du CRA-W impliquées. Nous remercions Monsieur Gilles de Moffart pour la réalisation de l’essai et la démonstration sur les terres de son exploitation.

Article du Daily Science ici

Mise à jour 10 septembre 2019