La Wallonie risque la surchauffe

La Wallonie risque la surchauffe

Le Soir - Dossier "Adaptation au changement climatique" 01 décembre 2014

3400 variétés

C'est le nombre d'anciennes variétés de pommes, de poires, de cerises, de prunes, de pêches, de vignes qui sont cultivées dans le verger conservatoire de Gembloux. Elles formeront un réservoir génétique d'un prix inestimable destiné à créer les futures variétés adaptées aux sols wallons et au changement climatique.

Fichiers attachés

Partagez cet article

Sur le même sujet