Du
22 Janvier 2018
au
31 Mai 2019

OAD FONGI +

L’objectif global du projet est de développer un nouvel outil capable d’orienter l’agriculteur vers le type de protection le plus adapté aux risques réellement encourus par la parcelle en considérant le complexe des maladies courantes en Wallonie. On peut estimer à au moins 400, le nombre d’essais de protection des céréales menés depuis 20 ans en Wallonie, dont les données pourraient être exploitées en vue d’améliorer les modèles prévisionnels du développement des maladies en fonction du type de variétés, des paramètres culturaux et du scénario météorologique. Le premier exercice consistera en « datamining », cartographie de ces données historiques en vue de leur exploitation dans la construction de modèles plus précis. A l’autre extrême, le projet propose d’exploiter des mesures en temps réel de l’inoculum aérien des maladies. Ces mesures sont des facteurs clés que les analyses moléculaires modernes permettent enfin d’utiliser dans la prévision des épidémies et dans le conseil aux producteurs. L’exploitation des deux sources d’information permettra de mieux cerner les épidémies, de déterminer des seuils d’intervention et d’ajuster les conseils de traitement à une pression effective plutôt que supposée. Il se concrétisera par un OAD permettant de mieux répondre à la nouvelle législation relative à la lutte intégrée.

L’objectif global du projet est de développer un nouvel outil capable d’orienter l’agriculteur vers le type de protection le plus adapté aux risques réellement encourus par la parcelle en considérant le complexe des maladies courantes en Wallonie. On peut estimer à au moins 400, le nombre d’essais de protection des céréales menés depuis 20 ans en Wallonie, dont les données pourraient être exploitées en vue d’améliorer les modèles prévisionnels du développement des maladies en fonction du type de variétés, des paramètres culturaux et du scénario météorologique. Le premier exercice consistera en « datamining », cartographie de ces données historiques en vue de leur exploitation dans la construction de modèles plus précis. A l’autre extrême, le projet propose d’exploiter des mesures en temps réel de l’inoculum aérien des maladies. Ces mesures sont des facteurs clés que les analyses moléculaires modernes permettent enfin d’utiliser dans la prévision des épidémies et dans le conseil aux producteurs. L’exploitation des deux sources d’information permettra de mieux cerner les épidémies, de déterminer des seuils d’intervention et d’ajuster les conseils de traitement à une pression effective plutôt que supposée. Il se concrétisera par un OAD permettant de mieux répondre à la nouvelle législation relative à la lutte intégrée.

Equipe

Charlotte BATAILLEViviane PLANCHON

Sur le même sujet

#Projet

A lire aussi

Projets
PPILOW
SVG

Virginie DECRUYENAERE
Virginie
Projets
GECOMARA
SVG

Bernard WATILLON
Bernard
Projets
MIXENABLE
SVG

Marie MOERMAN
Marie
Projets
ADNMARK
SVG

Dominique MINGEOT
Dominique
Projets
Image
SVG

Yannick CURNEL
Yannick