Du
01 Janvier 2017
au
31 Décembre 2020

PROTECOW

Un projet franco-belge visant à améliorer les résultats technico-économiques des élevages laitiers !

protecow

Suite à la forte volatilité du prix du lait, maintenir la rentabilité de son élevage laitier est un défi majeur pour de nombreux exploitants.


Un des leviers mobilisables consiste à limiter les coûts de production et notamment les coûts alimentaires (± 70% des charges opérationnelles) en améliorant son efficience alimentaire. PROTECOW répond aux attentes des éleveurs laitiers en leur apportant une série de solutions/pratiques ayant un impact positif sur la rentabilité de leur exploitation, par une meilleure autonomie et/ou une meilleure valorisation de la ration.

Les résultats

Les partenaires du projet PROTECOW ont combiné recherches scientifiques et expériences-terrain pour identifier les pratiques les plus pertinentes à mobiliser en fermes et ce, notamment en termes d’impacts économiques et techniques. Les connaissances ont été partagées de chaque côté de la frontière et mutualisées dans un ensemble de documents de vulgarisation exprimés en deux langues (français/néerlandais) mais aussi dans les deux systèmes d’unités utilisés pour le rationnement des vaches laitières (français « UFL/PDI » et hollandais « VEM/DVE »).

La comparaison du rationnement en France et en Belgique a été au cœur des réflexions afin d’identifier les bonnes pratiques de chaque côté de la frontière. Pour faciliter les échanges, les partenaires ont mis à jour un « glossaire de l’alimentation protéique » reprenant les termes utilisés en nutrition des vaches laitières et ce, dans le système français et hollandais. De même un outil de comparaison des rations a été créé par le CRA-W et partagé aux partenaires afin d’analyser une même ration dans les deux systèmes de rationnement.

Après une recherche bibliographique et l’identification de 9 solutions techniques permettant d’améliorer l’autonomie massique et protéique des exploitations, c’est finalement 5 alternatives qui ont fait l’objet de simulations pour anticiper leurs impacts sur l’exploitation. Dans ces simulations, la marge nette1 évolue de +2% (utilisation de féverole toastée) à +14% (utilisation de tourteau de colza) selon les pratiques mises en place.

Parallèlement, un groupe franco-belge de 18 éleveurs laitiers a été créé, encadré et suivi pendant 4 années avec un focus sur l’alimentation des vaches laitières et sur la marge brute2 de leur atelier lait. Deux leviers majeurs ont été identifiés et mis en application dans les exploitations du groupe : la récolte de fourrages de qualité et l’ajustement des quantités de concentrés distribués. L’incorporation en quantités suffisantes de fourrages de qualité dans la ration des vaches laitières a conduit à une diminution des concentrés apportés et à une augmentation des quantités de matières utiles produites par les vaches. En moyenne les éleveurs wallons ont ainsi économisé 14% de concentrés en passant de 235g de concentrés pour produire 1litre de lait à 202g/l, la moyenne la plus faible étant observée en France avec 144g/l. Economiquement parlant, ces exploitations ont également amélioré leurs résultats sur les 4 années de suivi technique, avec une augmentation de leurs marges brutes (MB) de 24% à 33% (MB aux 1000 litres) selon les régions.

Les enseignements tirés pendant le projet ont été partagés à d’autres éleveurs par le biais de « groupes de discussion », de voyages transfrontaliers mais aussi par la création d’outils de communication tels que les vidéos thématiques, les fiches techniques, une infographie, et enfin le témoignage des éleveurs participants au projet (Le tout étant disponible).

1La marge nette est calculée comme suit : Marge Nette (MN) = Produits – Charges (Opérationnelles + Structures) – Annuités. Plus d’infos sur la méthodologie employée 

2La marge brute est calculée comme suit : Marge Brute (MB) = Produits – Charges opérationnelles. Plus d’infos sur les critères économiques utilisés

 

Tout savoir sur Protecow : www.interreg-protecow.eu

Partenaires

Image ACE (Avenir Conseil Elevage, FR) : Benoît Verrielle

 ImageIDELE (Institut de l’Elevage, FR) : Benoît Rouillé & Simon Fourdin

Image ILVO (BE) : Leen Vandaele

Image INAGRO (BE) : Eddy Decaesteker

 

Coordinateur hors CRA-W

Johan MAHIEU (INAGRO), chef de file du projet

Financement

  • CE - Politique régionale - FEDER
  • CRA-W - Centre wallon de Recherches agronomiques
  • SPW-DGO3-Direction des Programmes européens



Retours dans la presse


Wallonie Elevage - mars 2021

Fichiers attachés

Equipe

Lise BOULETVirginie DECRUYENAEREEric FROIDMONTSylvain HENNARTPierre RONDIADidier STILMANT