Du
05 Septembre
au
31 Décembre 2005

Réduction des contaminations des eaux souterraines et des captages en particulier par les pesticides

Réduction des contaminations des eaux souterraines et des captages en particulier par les pesticides

Contexte

L’intégration de la Directive Cadre Eau 2000/60/CE vise à protéger les ressources disponibles en eau à long terme. Ces dernières années, cette directive avait été anticipée par la Région Wallonne avec la mise en place d’une nouvelle structure : la Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE) qui concrétise l’installation d’une gestion intégrée du cycle de l’eau en Région Wallonne.
C’est dans le cadre de ses missions que la SPGE a contacté le Centre wallon de Recherches agronomiques (CRA-W) pour tenter de remédier aux problèmes récurrents de pollution, par les pesticides, des prises d’eau potabilisable.
Il est souvent difficile de déterminer les sources de ces pollutions et par conséquent d’intervenir rapidement et efficacement. La SPGE voudrait établir des stratégies d’intervention directe en cas de pollution des zones de captage par les pesticides; déterminer l’origine de la pollution et l’action corrective qui permettra de résoudre rapidement le problème. De plus, elle voudrait déterminer les zones à risque et élaborer des stratégies à moyen et à long terme pour diminuer la pollution des eaux par les pesticides.

Objectifs

Le CRA-W propose d’établir un ensemble de stratégies semi-préventives (action de prévention à moyen terme : réduction d’usage, molécules alternatives, pratiques agronomiques…) et préventives (action de prévention à long terme : sensibilisation, amélioration du matériel de traitement, bio-filtre…) qui seront adaptées aux problèmes concrets rencontrés par les titulaires de prise d’eau.
Ces stratégies se présenteront sous la forme d’un recueil d’actions concrètes destinées tant aux zones agricoles qu’aux zones non agricoles (des études préliminaires ont montré que l’entretien des voiries, des zones publiques et récréatives, que certaines activités industrielles ainsi que la pratique du jardinage sont des facteurs importants de pollution des eaux par les pesticides).
Le CRA-W propose d’intégrer l’ensemble des outils de détermination des sources de pollution avant ou après leur apparition afin de permettre à la SPGE de mieux cibler sa/ses stratégie(s) de réduction des contaminations des eaux souterraines par les pesticides.

Description des tâches

Le projet se déroulera en cinq volets qui seront mis en œuvre selon les priorités. On distinguera donc l’état des lieux, les études complémentaires, le développement de stratégies, l’intégration des outils de définition des sources de contamination et finalement le transfert des résultats.
Au cours de ces deux premières années, seuls les 3 premiers points seront réalisés :


 La réalisation d’un état des lieux approfondi sur la situation en matière de produits phytosanitaires dans le domaine de l’eau (analyse, législation, modèle,...) ;
 des études complémentaires en fonction des manques relevés au cours de l’état des lieux ;
 le développement des stratégies de diminution de la pollution des eaux par les produits phytosanitaires.

Résultats attendus

A terme, le CRA-W propose de créer et de coordonner un groupe d’expertise en matière de pollution des eaux souterraines par les pesticides qui s’appuiera sur le réseau de surveillance permanent des producteurs et qui les aidera dans la gestion intégrée de leur zone de captage.

Contribution

Ce projet est réalisé conjointement par les Départements de Phytopharmacie et Génie rural.

Partenaires

La Société Publique de la Gestion de l’Eau (SPGE), l’Union professionnelle des Opérateurs du cycle de l’eau en Wallonie (AQUAWAL)

Coordinateur hors CRA-W

Ir. Stéphanie NOEL
Département Génie rural – CRA-W
Chaussée de Namur, 146
B-5030 Gembloux
Tél : +32 81 627 170Fax : +32 81 615 847
Email : noel@cra.wallonie.be

Financement

  • SPGE - Société Publique de Gestion de l'Eau

Equipe

Bruno HUYGHEBAERTOlivier PIGEON