Gestion des Adventices par Innovations de la Nutrition azotée

Gestion des Adventices par Innovations de la Nutrition azotée

Le projet GAIN a pour double objectif de 1) réduire l’utilisation des herbicides par une gestion innovante des adventices et de 2) limiter les pertes d’azote dans l’agrosystème (lessivage des nitrates, émission de gaz à effet de serre type N2O). De plus, le projet a pour objectif de valoriser les engrais organiques riches en ammonium (type digestats) et d’améliorer en général l’efficience d’utilisation de l’azote (provenant de la minéralisation du sol et des engrais) du point de vue de la culture et de la parcelle. Le projet se base sur une approche innovante visant à augmenter l’accès aux nutriments azotés par les plantes cultivées et à limiter leurs accès aux adventices. Cette approche permet une gestion intégrée de la culture, une meilleure gestion des adventices dans le contexte de l’agriculture bio ainsi qu’une réduction significative de l’utilisation des herbicides dans l’agriculture conventionnelle. Pour cette dernière, la réduction des herbicides contribuera à l’augmentation de la qualité sanitaire des denrées produites (céréales) ainsi qu’à une meilleure préservation de la biodiversité. De plus, la réduction des formes azotées lessivables (nitrates) ou gazeuses (N2O) limitera la pollution azotée des nappes phréatiques et de l’atmosphère, le N2O étant un gaz à effet de serre hautement polluant.


Coordinateur (CRA-W)

Coordinateur hors CRA-W

Hervé VANDERSCHUREN - Professeur à l'ULiège-GxABT

Equipe impliquée

Partenaires

Hervé VANDERSCHUREN (ULiège-GxABT)

Cécile THONAR (ULiège-GxABT)

Ivan JAUREGUI (ULiège-GxABT)

Sandra SAKALAUSKIENE (ULiège-GxABT)

Maxime MERCHIER (Greenotec asbl)

Gilles COLINET (ULiège-GxABT)