Agriculture biologique et Autonomie protéique

Agriculture biologique et Autonomie protéique

Conférence de Presse dans le cadre de la Foire agricole de Libramont, le 27 juillet 2013 Présentation du plan d’action du nouveau programme de recherche "Agriculture biologique et Autonomie protéique" élaboré par les équipes du CRA-W en concertation avec le secteur et les Centres Pilotes impliqués dans l’encadrement des producteurs sur le terrain.

Un nouveau programme de recherche en agriculture biologique et en autonomie protéique : pour une alimentation relocalisée de qualité, dans un monde aux ressources limitées

 

Trouver des alternatives à l’utilisation de ressources non renouvelables, telles que les énergies fossiles, le phosphore, le sol … représente un des principaux défis auquel devra faire face l’agriculture, tout comme la plupart des secteurs d’activité dans les décennies à venir.

 

Répondre à ce défi demande de l’innovation, d’explorer des itinéraires techniques de production plus autonomes et surtout plus efficients, c'est-à-dire capables de valoriser beaucoup mieux qu’actuellement des quantités limitées d’intrants agricoles (énergie, engrais, pesticides, aliments, …)  sous forme d’aliments de base de haute valeur alimentaire pour l’Homme.

 

Le secteur agricole aura sa part d’évolution à assumer et des marges de progrès existent dans ces domaines à condition d’envisager les systèmes agricoles et agro-alimentaires dans leur globalité. Les agriculteurs devront certainement miser sur une meilleure connaissance de leurs agro-écosystèmes, optimiser les interactions positives qui peuvent y être stimulées tout en minimisant les interactions négatives. Ils devront, par exemple, y introduire plus de légumineuses, cette famille de plantes riches en protéines qui ont la capacité de fabriquer elles-mêmes l’engrais azoté dont elles ont besoin à partir du réservoir inépuisable d’azote gazeux présent dans l’atmosphère. Ce sont les bases d’une agriculture écologiquement intensive.

 

Dans ce contexte, l’agriculture biologique fait figure de précurseur ! C’est un modèle fortement stimulant pour l’innovation technique et systémique qui implique aussi des changements dans l’ensemble de la filière agroalimentaire. Ses avancées permettront d’entrainer l’évolution de l’ensemble du secteur agricole et ce dernier ne s’y trompe pas ! Les superficies affectées à ce mode de production ne cessent d’augmenter et  la consommation suit le mouvement alors que la part des produits bio importée reste importante ce qui montre un potentiel de développement local non négligeable dans certaines filières.

 

Il est donc devenu nécessaire d’accompagner le secteur bio dans sa recherche d’innovations et de l’équiper au mieux pour qu’il puisse faire face à des évolutions rapides difficiles à anticiper et à maitriser. Cet accompagnement est le principal instrument du Plan stratégique pour le développement de l’agriculture biologique en Wallonie, en particulier dans son volet recherche. L’élaboration et la mise en œuvre d’un Plan global de recherches en agriculture biologique et en autonomie protéique ont ainsi été confiées au Centre Wallon de Recherches agronomiques (CRA-W) par le Ministre wallon ayant l’Agriculture dans ses attributions.

 

Accroître l’autonomie des exploitations d’élevage, principalement des élevages laitiers, de porcs et de volailles revient à réduire leur dépendance vis-à-vis des protéines importées sous forme de soja. Comment produire les protéines nécessaires sur le territoire wallon ? Comment optimiser l’utilisation des sources de protéines disponibles, par exemple dans l’herbe ? Quels sont les itinéraires d’élevage économes en protéines à mettre au point ou à développer ?

 

Afin d’atteindre ces objectifs et de coordonner les recherches dans ces domaines en Wallonie, le CRA-W a mis en place une « Cellule Agriculture biologique » composée de chercheurs entièrement dédiés à la recherche en agriculture biologique ou à l’autonomie protéique.

 

Lors de ce Petit-déjeuner de Presse, nous vous dévoilerons le plan d’action de ce nouveau programme de recherche élaboré par les équipes du CRA-W en concertation avec le secteur et les Centres Pilotes impliqués dans l’encadrement des producteurs sur le terrain.

 

Recherche en agriculture biologique et autonomie protéique : les objectifs à atteindre.

                        Par Monsieur le Ministre DI ANTONIO

Les quatre grands champs de recherche mis en place pour atteindre ces objectifs

Par Jean-Pierre DESTAIN, Directeur du Centre wallon de Recherches agronomiques (CRA-W)

Les acteurs du programme de recherche et les échanges avec le secteur

Par Didier STILMANT, Coordinateur de la Cellule Agriculture Biologique (AB)

De la nécessité d’une approche holistique et systémique

Par Daniel JAMAR et Virginie DECRUYENAERE, Animateurs de la Cellule AB

Montrer les possibles au travers d’essais démonstratifs

Par Luc COUVREUR, Animateur de la Cellule AB

Des solutions innovantes : prototypes de systèmes de production bio au sein même du domaine expérimental du  CRA-W et simulations.

Par Laurent JAMAR, Animateur de la Cellule AB et Eric FROIDMONT, Animateur de l’axe ‘autonomie protéique’

Faire émerger, communiquer, transférer les innovations

Par Virginie DECRUYENAERE, Animatrice de la Cellule AB

Partagez cet article

Sur le même sujet