Compomilk

Développer des outils pratiques à la destination des éleveurs pour ldétecter les désordres métaboliques chez la vache laitière

Contexte

 

De nombreux projets de recherche menés conjointement par le Centre wallon de Recherches Agronomiques, Gembloux Agro-Bio Tech de ULg, l’Association Wallonne de l’Elevage et le Comité du lait de Battice ont démontré l’intérêt d’utiliser la spectrométrie en moyen infra-rouge pour prédire la composition fine du lait ainsi que de créer des bases de données combinant d’une part, les spectres issus de l’analyse en spectrométrie en moyen intra-rouge d’un échantillon de lait issu du contrôle laitier et d’autre part, les données traditionnellement collectées en fermes. Par ailleurs, les maladies métaboliques (cliniques et sub-cliniques) telles que l’acidose ou la cétose sont une problématique non-négligeable dans les exploitations laitières et peuvent représenter un coût important. C’est pourquoi, ce projet vise à développer des outils de détection des désordres métaboliques chez la vache laitière sur base de composés fins du lait prédits par spectrométrie en moyen infra-rouge.

Objectifs

 

L’objectif principal de ce projet est de développer des outils pratiques à destination des éleveurs pour détecter les désordres métaboliques chez la vache laitière. Le premier volet de ce projet se base sur le développement de calibrages permettant l’estimation par la spectrométrie en moyen infra-rouge de composés du lait choisis pour leur potentiel à refléter un désordre métabolique (par ex. acétone, β-hydroxybutyrate). Le deuxième volet du projet s’attache à étudier la variabilité génétique et non-génétique de ces différents composés et leurs relations avec les désordres métaboliques ainsi qu’avec les autres composés du lait connus.

Résultats attendus

 

 

Les recherches menées au cours du projet permettront de développer des outils de management et de sélection qui permettront aux éleveurs laitiers de prévenir l’apparition des maladies métaboliques chez la vache laitière.

 

 

Résultats obtenus

Un analyseur à flux a été acquis par le CRA-W afin de réaliser les analyses de référence pour les composés fins du lait suivants : acétone, β-hydroxybutyrate, acide citrique, urée, lactose, nitrite et nitrate. Au cours de la première période du projet, les méthodes de référence pour ces différents composés ont été mises au point. Les prochaines étapes viseront à 1) obtenir des mesures de références pour les composés du lait liés aux maladies métaboliques ; 2) développer des équations de calibration pour ces composés du lait ; 3) étudier la variabilité génétique et non-génétique de ces composés du lait ainsi que leurs relations avec les désordres métaboliques ainsi qu’avec les autres composés du lait connus ; 4) développer des outils de management et de sélection afin de prévenir l’apparition des maladies métaboliques chez la vache laitière.

Contribution

Département Valorisation des Productions

Partenaires

 

·      Gembloux Agro-Bio Tech, ULg – Unité de zootechnie (Gembloux, Belgique)

·      Association Wallonne de l’Elevage (Ciney, Belgique)

·      Comité du lait (Battice, Belgique)

 

Coordinateur hors CRA-W

Nicolas Gengler (BxABT - Ulg - Unité de Zootechnie)

Financement

  • FNRS - Fonds National pour la Recherche Scientifique

Equipe

Partagez cet article