Evaluation variétale pour le conseil aux agriculteurs

Evaluation variétale pour le conseil aux agriculteurs

Les essais d’évaluation variétale de post-inscription en céréales sont réalisés sur les variétés commercialisées en Belgique afin de conseiller au mieux les agriculteurs dans leurs choix variétaux.

Ces essais peuvent être menés sur la majorité des espèces de céréales à paille cultivées en Belgique et sont répartis dans l’ensemble de la Wallonie. Dans chaque essai et sur plusieurs années, des variétés « témoins » sont présentes afin de permettre la comparaison des variétés entre elles.

Ces essais ont pour objectif d’évaluer le comportement des variétés, sur base de leurs caractéristiques agronomiques et technologiques, dans différents contextes pédoclimatiques. Si le rendement reste le caractère agronomique principal, d’autres caractéristiques agronomiques sont également évalués comme la tolérance aux maladies et aux virus, la résistance à la verse et la résistance au froid. Les caractères technologiques comme le taux de protéines ou encore l’indice de Zeleny sont mesurés sur chaque variété en laboratoire.

L’ensemble des observations réalisées au cours de la saison est mis en commun et synthétisé avec les partenaires wallons (CePiCOP, Gembloux Agro-Bio Tech, CARAH et CPL-Végémar). La compilation de ces résultats est principalement publiée dans le Livre Blanc Céréales et via son site internet, mais également dans  la presse agricole, afin d’être disponible au plus vite pour les utilisateurs finaux, les agriculteurs. Ceux-ci disposent alors de données vérifiées et indépendantes sur les caractéristiques des différentes variétés. Vu l’aspect mul­tirégional et pluriannuel des essais, ils peuvent adapter leur choix en fonction des conditions propres à leur exploitation. Ainsi une liste de variétés recommandées est établie chaque année. Les variétés les plus sensibles aux maladies laissent ainsi peu à peu la place à des variétés plus tolérantes. La veille est cependant de rigueur car les pathogènes s’adaptent et le la recherche de variétés tolérantes doit rester dynamique.

 

Public cible

Agriculteurs, obtenteurs, mandataires, scientifiques.

Informations pratiques

Partagez cet article