Du
17 Avril
au
31 Décembre 2012

Identification et hiérarchisation des facteurs de risques liés aux mammites dans les élevages laitiers wallons

Identification et hiérarchisation des facteurs de risques liés aux mammites dans les élevages laitiers wallons

Contexte

La mammite constitue, pour les élevages laitiers, une pathologie aux conséquences économiques redoutables. Les pertes directes ou indirectes qu’elle entraîne, représente 35 % de l’ensemble des coûts relatifs aux pathologies des vaches laitières. Ces pertes sont de nature diverse : diminution quantitative et qualitative de la production (66 %), frais thérapeutiques (5,7 %), remplacement des animaux réformés (22,6 %), perte du temps dû au surcroît de travail engendré (0,1 %). Ces pertes ont, en Wallonie, été estimées à 1.341.686 €, soit 5 € en moyenne par vache et par an. La mammite est « une maladie de production » aux causes multiples et aux manifestations le plus souvent subcliniques, ce qui en rend le contrôle et la surveillance difficiles. La majorité des études relatives aux mammites ont cherché au travers d’une approche individuelle à décrire leur fréquence, la nature des germes responsables, leur pathogénie. Elles se sont basées pour ce faire, sur des analyses bactériologiques ou sur celles des taux cellulaires individuels ou de tank. Leur caractère limitant résidait dans la difficulté d’interpréter les résultats obtenus.

Objectifs

Au travers d’une enquête écopathologique utilisant des outils diagnostiques existants, et par le recours à des modèles statistiques et mathématiques originaux, le projet a pour objectif d’identifier et d’hiérarchiser les caractéristiques générales de traite et d’environnement d’élevages laitiers et leurs relations existantes avec le statut sanitaire de la glande mammaire des vaches qui les composent.

Description des tâches

a) Identification des données nécessaires Cette tâche est effectuée en grande partie grâce à la valorisation de travaux préliminaires réalisés par l’AWE et le Service d’Obstétrique (ULg, FMV, Prof. Ch. Hanzen) à savoir la mise au point d’outils de diagnostics d’élevage (Bilan Cellules, Audit de Santé Mammaire) nécessaires à une approche globale des problèmes liés à la santé mammaire. Le CRA-W complète le questionnaire de l’Audit de Santé Mammaire (ASM) pour ce qui concerne l’alimentation des animaux. Par ailleurs, le CRA-W prend en charge les analyses de fourrages. b) Sélection des fermes à enquêter Les exploitations seront sélectionnées sur base d’une typologie préliminaire, établie par le CRA-W. Ensuite, la sélection proprement dite, de 400 fermes, sera réalisée à partir des informations disponibles à l’AWE, avec l’aide du Service Biométrie et du CRA-W. c) L’enquête proprement dite L’enquête, qui consiste en une visite unique (one shot) nécessitera au minimum une demi-journée de présence dans les exploitations. Les enquêteurs sont respectivement un docteur en médecine vétérinaire (ULg) et un attaché scientifique, ingénieur agronome du CRA-W. d) Conception de la base de données et analyses statistiques Cette tâche sera réalisée par le CRA-W.

Résultats attendus

L’enquête éco pathologique est une approche globale qui offre l’avantage d’étudier le problème au niveau du troupeau. Ce faisant, elle offre la possibilité de prendre en considération l’ensemble des facteurs de risque composant la trilogie étiologique de la mammite, à savoir non seulement le germe et l’animal mais aussi son environnement. Dès lors, ce projet doit permettre non seulement de quantifier de manière plus précise la situation sanitaire mammaire des élevages laitiers wallons, mais aussi et surtout de mieux cerner les facteurs de risques responsables. Et par voie de conséquences, le projet doit permettre la mise en place de recommandations davantage préventives que curatives et donc de nature plus zootechnique que médicamenteuse. Par ailleurs, les résultats obtenus permettront d’optimiser, complémentairement à d’autres mesures d’accompagnement déjà prise, l’encadrement sanitaire des éleveurs. En effet, les résultats seront valorisés.

Résultats obtenus

.

Contribution

„³ Gestion des données et Agro météorologie - identification et sélection des fermes à enquêter ; conception de la base de données et analyses statistiques „³ analyse de fourrages „³ sélection de fermes à enquêter ; enquête proprement dite ; analyse et interprétation des résultats, rapport final et plaquette de vulgarisation

Partenaires

- Association Wallonne de l’Elevage (AWE) : Cellule Recherche et Développement, Ciney ; Carlo Bertozzi, Directeur - Comité du lait, Battice ; Emile Piraux, Directeur ; Thierry Jadoul - Université de Liège, Faculté de Médecine vétérinaire, Service d’Obstétrique et de Pathologie de la Reproduction ; Prof. Ch. Hanzen, promoteur, Pluvinage - FUSAGx, Bureau Environnement Analyses de Gembloux (BEAGx)

Coordinateur hors CRA-W

Prof. Ch. Hanzen, Chef de Service Université de Lège, Faculté de Médecine Vétérinaire, Service d’Obstétrique et de Pathologie de la Reproduction des Ruminants, Equidés et Porcs B. 42 Sart Tilman à 4000 Liège Tél. : 04/3664160 Fax : 04/3664136 christian.hanzen@ulg.ac.be

Financement

  • SPW - DGARNE

Equipe

Yannick CURNELEric FROIDMONTViviane PLANCHON