Du
01 Août 2001
au
31 Août 2006

Méthodes et techniques d'analyse de matières organiques recyclables : développement et harmonisation

Méthodes et techniques d'analyse de matières organiques recyclables : développement et harmonisation

Contexte

La caractérisation de la constitution des matières organiques recyclables prend toute son importance si l’on se réfère aux différentes directives et normes qui limitent leur épandage en fonction de certains de leurs composants ou qui permettent la modulation des applications en fonction de la composition des effluents, notamment en ce qui concerne le calcul du taux de liaison au sol des exploitations ou la justification de quantités échangées.
Cette caractérisation se doit non seulement d’être précise mais également répétable, ce qui induit l’harmonisation des méthodes analytiques utilisées dans les différents laboratoires confrontés à ce type d’analyse. Cette harmonisation devant permettre la création d’un base de données suffisamment homogène que pour créer des modèles prédictifs robustes et performants par spectrométrie dans le proche infra rouge tant sur matériel en l’état que sur matériel séché et broyé.
D’autre part la valeur fertilisante azotée des effluents animaux est principalement déterminée par la minéralisation progressive de l’azote organique qui représente la fraction azotée majoritaire. Cette minéralisation suit une dynamique complexe, propre à chaque effluent. Elle résulte de la biodégradation des différents constituants de la matière organique dont la contribution au flux de minéralisation de l’N évolue au cours du temps en fonction de leur labilité respective. La définition de paramètres de composition utiles à la prédiction de la biodégradabilité est donc également un outil essentiel pour in fine prédire la valeur fertilisante des produits et les classer selon leur vitesse d’action.

Objectifs

En collaboration avec les partenaires scientifiques de Nitrawal (ECOP-UCL et Grenera), les laboratoires des différentes institutions impliquées dans l’étude de la problématique et les laboratoires confrontés à l’analyse routinière de ce type de substrat, doivent faire le bilan des méthodes utilisées pour le dosage des principaux constituants. Ces méthodes seront comparées par la réalisation de tests circulaires et les plus pertinentes seront retenues. Les protocoles analytiques retenus seront transférés vers les laboratoires demandeurs qui participeront, via le réseau REQUASUD, à la création des bases de données nécessaires au développement de l’outil infrarouge.
Un autre objectif du présent projet est de rechercher des paramètres susceptibles d’expliquer la minéralisation différentielle des constituants de la matière organique et de standardiser les protocoles analytiques s’y rapportant. Cette recherche se basera sur la caractérisation de ces constituants (fractionnements des fibres, …), au travers de protocoles existants ou modifiés, ainsi que sur l’étude de leur cinétique de dégradabilité.

Résultats obtenus

Constitution d’un groupe de réflexion en la matière, sélection des méthodes analytiques les plus pertinentes pour la caractérisation des matières organiques recyclables, harmonisation des protocoles utilisés dans tous les laboratoires confrontés à ce type d’analyse.
Création d’une base de données commune pour la création de modèles prédictifs performants par SPIR, permettant ainsi l’analyse d’un grand nombre d’échantillons.
Définition de paramètres permettant d’étudier la biodégradabilité des différents effluents.

Contribution

La Section Systèmes agricoles est chargée du développement de calibrages par spectrométrie dans le proche infrarouge en collaboration avec le Département Qualité des Productions agricoles.

Partenaires

ECOP-UCL, Grenera, ULB, FUSAGx, AGRAOST, REQUASUD.

Coordinateur hors CRA-W

AGNEESSENS Richard (Attaché)
Département Section Systèmes agricoles - Libramont
Rue de Serpont, 100
B-6800 Libramont
Téléphone direct :061/231014
Téléphone département :+ 32 (0) 61 / 23.10.10
Fax département :+ 32 (0) 61 / 23.10.28
E-mail :agneessens@cra.wallonie.be

LAMBERT Richard
UCL - Laboratoire d'Ecologie des Prairies
Michamps, 1
B-6600 Bastogne
Téléphone : + 32 (0) 61 / 21.08.20
Fax : + 32 (0) 61 / 21.08.40
E-mail :lambert@ecop.ucl.ac.be

Financement

  • CRA-W - Centre wallon de Recherches agronomiques

Equipe

Patricia DESTREELaurence ROSSIONGeorges SINNAEVE