21 mars 2019 José WAVREILLE

L’ajout d’une xylanase bactérienne dans l’alimentation des truies en lactation améliore la croissance de la portée

Le CRA-W a conduit un essai qui étoffe le dossier d’autorisation sur le marché européen de l’unique xylanase d’origine bactérienne pour l’alimentation des truies. Produite par Bacillus subtilis, son origine bactérienne lui confère des caractéristiques bien particulières et des avantages : « Une action combinée sur les arabinoxylanes solubles et insolubles avec une forte affinité pour les arabinoxylanes insolubles contenus dans les matières premières, permettant ainsi une meilleure valorisation de l’énergie et une libération accrue de nutriments (acides aminés, minéraux…), une activité optimale à pH neutre, une activité endo-xylanase spécifique à l’origine de la production d’Axos et dont l’effet prébiotique a été démontré, une faible sensibilité aux inhibiteurs de xylanases présents dans les céréales et une bonne stabilité aux traitements thermiques. Pour plus d'information Wavreille J., Boudry C., Hardy N., Destombes N. (2019). L’ajout d’une xylanase bactérienne dans l’alimentation des truies en lactation améliore la croissance de la portée. 51èmes Journées de la Recherche Porcine. Paris, 5-6 février 2019, 159-160.

L’ajout d’une xylanase bactérienne dans l’alimentation des truies en lactation améliore la croissance de la portée