Construire les futurs de l’élevage bovin (lait et viande) en Wallonie

bovin

Le projet PROBOV propose des scénarii, à l’horizon 2040, relatifs aux deux plus importantes productions agricoles wallonnes, le lait et la viande bovine, qui font face à des défis inédits.

Les productions bovines que sont le lait et la viande sont particulièrement importantes au sein de l’agriculture wallonne, et cela depuis des décennies. Mais qu’en sera-t-il demain, dans vingt ans ? Les productions bovines, dans le monde entier, traversent des heures difficiles. La libéralisation croissante des échanges internationaux, depuis les années 1990, ainsi que la suppression du système des quotas laitiers, qui garantissait un prix minimum du lait dans des quantités limitées, ont entraîné une volatilité accrue des prix, qui provoque à son tour une grande variabilité du revenu des éleveurs. Des épidémies sévissent régulièrement dans les troupeaux. Par ailleurs, les consommateurs/citoyens ont de nouvelles préoccupations : le bien-être animal, le respect de l’environnement, l’impact de la consommation de produits animaux sur la santé humaine, la qualité organoleptique des produits, le maintien des paysages, la préservation du patrimoine culturel, de la biodiversité, des relations sociales entre éleveurs et citoyens, … Des mouvements apparaissent même pour prôner la réduction, voire la suppression, de la consommation de viande.

 

Face à tant d’interrogations, l’avenir semble incertain. Faut-il renforcer encore le productivisme et le recours aux nouvelles technologies ? Mettre l’accent sur la qualité des produits ? Privilégier l’autonomie fourragère, la transformation à la ferme, la mise sur pied de coopératives d’éleveurs ? Pour tenter d’y voir plus clair, le CRA-W, en étroite collaboration avec l’Institut wallon de l’Evaluation, de la Prospective et de la Statistique, travaille à la construction de quelques scénarii contrastés qui s’avèrent possibles à l’horizon 2040, en employant les méthodes de la prospective stratégique, basée notamment sur l’expérience des experts et des acteurs du secteur, afin de dégager les facteurs-clés qui façonneront l’avenir et leurs évolutions possibles. Ces scénarii contribueront à enrichir la réflexion et à orienter les choix des acteurs économiques tels qu’éleveurs et transformateurs, ainsi que des décideurs politiques.

Partagez cet article