• Suivez-nous

21 Septembre 2021

En route pour l'élevage laitier durable

R4D logo

Le projet R4D (Resilience For Dairy) compte parmi les plus récentes initiatives soutenues par l’Union européenne dans le secteur bovin laitier

Depuis janvier 2021, et pendant les trois prochaines années, ce sont 120 éleveurs laitiers et 18 organisations, dont le CRA-W, de15 pays de l’Union européenne qui coopéreront sous l’impulsion de l’Institut de l’Elevage (IDELE) pour contribuer au développement d’un élevage durable, tant au niveau social, qu’environnemental et économique.

 

Le projet R4D vise à resserrer les liens et accroître les échanges entre éleveurs, chercheurs et autres acteurs du secteur laitier pour, à terme, parvenir à mettre en œuvre des solutions innovantes et adaptées au contexte de chaque région laitière. Trois domaines d’expertise sont particulièrement ciblés, la résilience socio-économique du système, l’efficience technique et le développement de systèmes de production soucieux du bien-être animal, de l’environnement et des attentes sociétales.

 

Les participants au projet, issus de différentes communautés d’acteurs du secteur agricole, vont donc contribuer à l’identification des techniques les plus innovantes et efficaces pour, par exemple, améliorer la biodiversité ou encore réduire l’empreinte carbone des élevages.

 

Les agriculteurs sont fortement impliqués car chaque partenaire s’appuiera sur quelques fermes pilotes innovantes, et interrogera régulièrement son propre réseau d’acteurs de la filière laitière (fermes pilotes, organismes de conseil, laiteries, etc.) pour partager les savoirs et questionnements  au niveau européen. Le projet R4D offre donc aux éleveurs laitiers la possibilité d’exprimer et prioriser leurs besoins, tant localement qu’à l’échelle européenne (approche ascendante dite « bottom-up ») et un relais via une diversité de partenaires grâce à un dispositif basé sur une approche « multi-acteurs ». Les éleveurs laitiers auront la possibilité de tester en retour des idées ou méthodes développées dans les autres pays membres et en feront une évaluation. Cette dynamique d’identification et de diffusion de pratiques innovantes et adaptées aux besoins des éleveurs a débuté cette année en Wallonie via la visite d’exploitations agricoles.

 

Financement : programme européen Horizon 2020

Partagez cet article