03 Juin 2022

L'état des forêts wallonnes à l'ére des changements climatiques

Les forêts, au niveau mondial, sont affectées par des changements climatiques de plus en plus visibles. Qu’en est-il pour les forêts wallonnes ?

cartofor image uav (002)

Les dernières données de l’Observatoire Wallon de la Santé des Forêts (OWSF) montrent que presque toutes les essences forestières sont affectées, à l’exception des peupliers, du châtaigner et du charme. A l’opposé, des essences comme le frêne et l’épicéa sont dans un état sanitaire médiocre, considéré comme préoccupant.

 

L’hypothèse la plus probable de cet état fragile semble être le résultat des années de sècheresse ayant impacté négativement la disponibilité en eau. La hausse des températures observée ces dernières décennies a également eu pour effet d’allonger les saisons de végétation (impactant de facto les besoins en eau des arbres) et a favorisé le développement et la prolifération des champignons pathogènes et des insectes ravageurs.

 

Le projet CARTOFOR s’inscrit dans cette problématique par le développement de méthodes de suivi de l’état de santé des peuplements forestiers de frêne, de douglas, de mélèze, de hêtre et d’épicéa à l’aide des images satellitaires multispectrales et aériennes. L’approche s’appuie sur un large éventail de données de terrain collectées par nos partenaires (Gembloux ABT, UCLouvain, OWSF, DEMNA, DNF) sur de nombreuses années.

 

En fonction de l’essence et de la nature du dépérissement, l’approche retenue se focalise à l’échelle de l’arbre (frêne/hêtre) et/ou du peuplement (douglas, mélèze, hêtre, épicéa).

 

Si des résultats probants sont déjà disponibles, la disponibilité prochaine d’images satellitaires hyperspectrales devrait permettre de complémenter et améliorer l’approche CARTOFOR actuelle et déboucher sur la mise en place d’un système opérationnel de suivi et d’alertes (maladies, sècheresse, incendie, etc.) pour les forêts wallonnes.

 

Ce système pourra aisément s’intégrer dans le Système d’Information des Forêts en Europe (FISE)  qui se met  actuellement en place dans le cadre de la nouvelle stratégie de l'UE pour les forêts à l'horizon 2030. Cette nouvelle stratégie comprend des mesures visant à renforcer la protection et la restauration des forêts, et à améliorer la durabilité de la gestion forestière. Une surveillance et une planification décentralisée efficace des forêts dans l’UE sont utiles pour garantir la résilience des écosystèmes forestiers et permettre aux forêts de remplir leur rôle multifonctionnel.

 

 

Financement : Projet subsidié par le SPW, convention n° C2U06.LX3201.