Le CRA-W au bénéfice d'une agriculture raisonnée dans l'utilisation des produits phytopharmaceutiques

essais liroux pesticide

La recherche et les services sur les pesticides au CRA-W

Objectif - développement d’alternatives aux produits de synthèse : la lutte intégrée, l’agriculture biologique, ….

 

Depuis sa création, le CRA-W mène des travaux de biovigilance, de service, de transfert d’information, … afin d’aider l’agriculteur wallon à répondre aux enjeux de l’agriculture.

Aujourd’hui, nous parlons d’agriculture de précision, de smartfarming, … mais depuis toujours le CRA-W est à la pointe des développements des techniques et modèles de l’agriculture.

 

Ainsi, nous avons toujours proposé des innovations aux agriculteurs. La recherche d’alternative aux produits de synthèse en est une.

 

Les agriculteurs wallons se souviendront de :

 

  1. Avertissements agricoles.
  2. Livre blanc Céréales,
  3. OAD* FONGI,
  4. OAD* CECIBLE,
  5. Tests d’efficacité et de sélectivité de Bioproduits (WalBioPest et Pest’Over),
  6. Test d’alternatives moins impactantes (nouveaux produits phytos, nouvelles formulations, nouvelles techniques),
  7. Recherche sur l’efficience de l’utilisation de l’azote par la culture plutôt que par les adventices (GAIN).
  8. Phénotypage des variétés de céréales quant à la résistance à la cécidomyie orange du blé.
  9. Recherche sur la santé de l’abeille en relation avec l’environnement agricole et particulièrement l’impact des PPPs.
  10. Multiples réponses aux sollicitations directes (téléphone, sms, e-mails) pour des conseils et expertises, par les acteurs de terrain, les enseignants, les autorités, etc.

 

*OAD – Outils d’aide à la décision

 

 

Un projet phare pour illustrer l’approche globale et systémique réalisée par le CRA-W - Des plateformes expérimentales pour comparer des systèmes de culture

 

Fidèle à sa mission de développer une recherche scientifique innovante et de construire une réflexion prospective créative, le CRA-W s’est lancé en 2018 le défi de mettre en place des plateformes expérimentales de comparaison de systèmes de culture. Ce projet ambitieux permettra de fournir des solutions et d'apporter des réponses aux enjeux futurs de l’Agriculture. On pense en particulier à la réduction très importante, voire la suppression des intrants de synthèse, au maintien de la fertilité et de la biodiversité des sols, aux effets du changement climatique, à la diminution des gaz à effet de serre, ... Et cela, tout en veillant à conserver une rentabilité économique suffisante à l’agriculteur sur le long terme.

 

Nous avons mis en place 3 plateformes :

 

 

Ces plateformes répondent aux objectifs suivants :

  • Réduction des quantités de produits de synthèse utilisés pour la protection des cultures ;
  • Elaboration d'alternatives à l'utilisation des produits de synthèse pour la protection des cultures ;
  • Développement de la production biologique dans la pratique : optimisation de l'efficacité de nouveaux produits bios, etc ;
  • Potentiel d'intégration du désherbage mécanique,
  • Recherche de méthodes alternatives de protection des plantes et du contrôle des adventices des cultures horticoles.

 

 

 

Mise en lumière sur deux autres projets d’actualité

 

  • Evaluation des possibilités du désherbage mécanique robotisé, le projet ROBOT

 

 

 

Objectif - réduire l’usage des PPP de synthèse ou les risques liées à leurs usages.

 

 

La réduction des pesticides et de leur impact est évidemment un pilier de nos travaux. Ces travaux sont réalisés dans un contexte national, européen et international afin de se référer à la législation et réglementation qui fournit le cadre des autorisations concernant l’usage des produits de protection des plantes.

 

Pour ce faire, nous disposons de laboratoires, de projets pérennes et de projets de recherche liés aux enjeux climatiques et sociétaux.

 

Nos laboratoires et projets pérennes :

- Projet pérenne PPP-FORMULATIONS : caractérisation physico-chimique de nouveaux produits phytos, de nouvelles formulations, de bio-pesticides (produits de biocontrôle) présentant moins de risques pour la santé, l’environnement et la biodiversité.

 

- Projets pérenne PPP-SEMENCES TRAITEES : caractérisation physico-chimique de nouvelles formulations fongicides et insecticides de semences traitées en vue d’améliorer l’adhésion et la distribution des produits sur les semences et réduire le risque de formation de poussières lors de leur manipulation et du semis.

 

- Projet pérenne PPP-RESIDUS : études des résidus de pesticides dans les denrées alimentaires afin de fixer des LMRS (Limites Maximales de Résidus) permettant de protéger la santé du consommateur.  Au cours de ces dernières années, nous avons beaucoup étudié les résidus des PPP utilisables en agriculture biologique (pyréthrines, spinosad, eugenol …) et allons travailler prochainement sur les résidus d’azadirachtine.

 

- Projets de recherche SOLINDIC, BIODIEN, EXPOPESTEN, PROPULPPP, POLBEES, Sol-Phy-Ly, PESTEAUX-RW, AIL4WaterQuality et bientôt Intell’Eau : suivi des résidus de pesticides et de leurs métabolites dans les eaux, les sols, l’air, le pollen, etc. en vue d’identifier les risques, de les réduire et de proposer des solutions alternatives.

 

- Contribution au développement de spécifications FAO/OMS permettant de garantir la qualité des produits et de réduire les risques liés à leur utilisation.

 

- Contribution à l’élaboration du Manuel FAO/OMS destiné au développement de spécifications pour les PPP et biocides à base de micro-organismes.  Ce Manuel est destiné à favoriser le développement de ce type de produit.

 

- Contribution aux travaux de la Commission européenne portant sur le contrôle qualité harmonisé des PPP, et en particulier des produits de contrefaçon, de façon à réduire les risques pour la santé et l’environnement.

 

Pour étudier les PPP actuels et futurs et évaluer leur impact sur la santé, l’environnement et la biodiversité, il faut sans cesse développer et valider de nouvelles méthodes d’analyses.  C’est ce que fait le CRA-W depuis de nombreuses années.

 

Ces travaux portant sur la réduction de l’usage des PPP de synthèse ou des risques liées à leurs usages sont également conduits par le CRA-W pour les biocides à usage santé publique (projet pérenne BIOCIDES-QC).

 

 

Nous observons que depuis le nouveau règlement européen 1107/2009, plus de la moitié des substances actives de synthèse autorisées en Europe ont été retirées (celles qui présentaient le plus de risque pour la santé et l’environnement).  Le CRA-W a contribué à cette forte réduction au travers de ses activités de recherche et de service.

 

 

Ces quelques travaux abordés ne sont qu’une partie de tout ce qui est réalisé au CRA-W. Nous sommes en permanence en contact avec la profession. En effet, les agriculteurs, maraichers, horticulteurs, … sont nos partenaires pour élaborer, concevoir, collaborer à nos projets.

Notre rôle en tant qu’institution publique est d’assurer une veille des enjeux climatiques et sociétaux de notre époque.

Toutes nos recherches et services liés aux pesticides prennent une place essentielle dans notre programme de recherche.

Equipe

Michel DE PROFT Olivier PIGEON Bruno HUYGHEBAERT
Partagez cet article