01 Mars 2022

Patat'Up : Vers la production d'une pomme de terre bas intrants

Recherche de pratiques culturales innovantes et de variétés de pommes de terre robustes adaptées à notre région

La culture de la pomme de terre est une culture économiquement et culturellement importante en Wallonie, toutefois, étant fortement dépendante d’intrants (produits phytos, engrais et travail du sol agressif), elle comporte des risques importants d’effets négatifs tant au niveau de l’environnement (eau, sol, air, biodiversité), que de la santé du producteur (manipulation de produits de protection des plantes - PPP) et du consommateur (risque de résidus de pesticides).

Cependant ...

Il existe de nombreux leviers potentiels qui permettent de réduire ces effets négatifs.  Certains sont étudiés par le CRAW ou d’autres organismes en Belgique ou ailleurs mais ils sont rarement associés. Dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie (octobre 2021) – Projet de soutien à la R&D concernant les filières alimentaires, le gouvernement wallon a financé le projet Patat’Up.

Patat'up c'est ...

  • Un objectif ambitieux

Combiner les différents leviers existants pour espérer aboutir à une réduction effective d’intrants d’au moins 75 %, en créant des systèmes alternatifs, écologiquement intensifs et résilients de production de PDT de qualité bas intrants, aussi bien pour la production de pommes de terre de consommation que pour la transformation.

  • Des axes de travail concrets

Une première phase de capitalisation valorisant les essais déjà menés et en cours sera validée par le secteur afin de définir la recherche qui doit être développée (phase de renforcement et d’innovation). Finalement, des itinéraires techniques performants seront analysés et comparés, ils intégreront les éléments suivants :

  1. Usage d’une plus large diversité de variétés robustes: plus tolérantes face au mildiou, plus efficientes pour l'utilisation de l'azote et plus résistantes au stress hydrique.
  2. Adaptation des traitements et itinéraires à ces variétés.
  3. Réduction drastique des intrants : a) stratégies de raisonnement des besoins en éléments nutritifs, b) désherbage, défanage et lutte contre les doryphores : localisation des traitements, méthodes alternatives et modulation des apports, c) agriculture de précision.
  4. Techniques culturales innovantes favorisant un meilleur respect du sol : techniques de conservation des sols, de couverture et de mélange de variétés.
  5. Evaluation multicritère des itinéraires : indicateurs techniques, économiques, environnementaux et de suivi de la culture et du produit récolté.
  • Et une approche transversale

Qui associe des équipes scientifiques des 4 départements du CRAW pour mutualiser les expertises et les outils de la recherche avec la grande connaissance du secteur et les capacités de vulgarisation et d’encadrement de la filière wallonne de la pomme de terre  (www.fiwap.be).