10 mars 2014 Alice SOETE

La patate wallonne a le vent en poupe

En 2013, le programme d’amélioration de la pomme de terre du CRA-W a connu un coup d’accélérateur avec le démarrage d’un projet de recherche, la demande d’inscription d’un clone au catalogue belge et l’implication étroite des acteurs de la filière.

La patate wallonne a le vent en poupe

En effet, depuis le 1er mai 2013, le projet de recherche sur fonds Moerman dénommé GEREPHYTI « Amélioration et gestion de la résistance de la pomme de terre à Phytophthora infestans pour le développement d’une agriculture écologiquement intensive » permet d’intensifier et d’amplifier le programme d’amélioration déjà en place au CRA-W depuis 2005. L’objectif du projet est l’obtention de clones et de variétés améliorés pour une résistance durable au mildiou (Phytophthora infestans). L’amélioration du comportement des variétés est envisagée en combinant l’utilisation des techniques classiques de sélection avec l’utilisation de ressources génétiques élargies aux espèces sauvages de Solanum, comme source de nouveaux gènes de résistance et l’application de techniques de sélection assistée par marqueurs moléculaires pour la détection précoce des gènes de résistance, ainsi que de cis-genèse pour le transfert des gènes.

Par ailleurs, une première demande  d’inscription au catalogue belge des variétés de pommes de terre a été introduite pour un clone. Ce dernier, issu d’un croisement « Gasoré x Victoria », présente les qualités requises pour l’industrie de la transformation dans la catégorie « chips » caractérisé par la forme ronde et la bonne coloration à la friture des tranches de pomme de terre. En outre, ce clone présente un bon rendement, une résistance élevée au virus Y ainsi qu’une sensibilité  modérée  vis-à-vis du mildiou.

En parallèle, les acteurs de la filière (producteurs de plants, maisons de commerce de plants, négoce, industrie) sont étroitement associés au programme depuis deux ans. D’une part, une demi-journée est organisée fin novembre de chaque année, au cours de laquelle les clones en sélection avancée font l'objet d'une présentation technique détaillée : exposition, performances agronomiques, dégustation. D’autre part, un appel à candidatures a été rédigé au terme d’une concertation avec les utilisateurs des futures variétés inscrites au catalogue. Ce document a pour objet la désignation des entreprises qui seront autorisées à tester un ou plusieurs clones dans leurs conditions propres. Il précise les droits et devoirs de l’attributaire et du CRA-W pendant toute la période d’évaluation.

Parions donc sur le retour prochain de variétés de pommes de terre estampillées CRA-W dans le catalogue belge !

Mise à jour 10 mars 2014