Du
01 Avril 2022
au
31 Mars 2025

AGROMET II : Valoriser les stations météo d'agriculteur pour une météorologie agricole de précision

Le projet AGROMET II vise à combiner le réseau météo de référence Pameseb et les stations météorologiques connectées des agriculteurs pour un meilleur suivi météorologique agricole en Wallonie

Capture d'écran Agromet.be : les stations météo virtuelles (données interpolées) apparaissent en fond de carte sur toute la Wallonie sous forme de pixel 1 km x 1 km de résolution.

Dans un contexte de changement climatique

Que ce soit pour raisonner des traitements phytosanitaires ou anticiper des opérations culturales, les conditions météorologiques sont au centre de chaque décision dans le monde agricole. Dans un contexte de changement climatique, appliquer les recettes de toujours ne fonctionne plus. Il est dès lors indispensable de délivrer une information météorologique fiable aux structures d’encadrement, au monde de la recherche et aux agriculteurs.

Augmenter les stations et améliorer la qualité des données

Actuellement, deux sources de données agrométéorologiques disponibles en temps réel coexistent en Wallonie : d’une part, le réseau Pameseb du CRA-W, réseau expert de 30 stations dont les données sont intégrées à la plateforme Agromet.be. D’autre part, les réseaux privés composés de stations météorologiques achetées et installées dans les champs par les agriculteurs (voir figure 2). Dans le cadre d’AGROMET II, nous collaborerons avec le réseau météo WalDigiFarm qui regroupe plus d’une centaine de stations agricoles connectées.

Chacun de ces deux réseaux possède ses forces et ses faiblesses : le réseau Pameseb remonte des données de grande qualité mais compte peu de stations ; les réseaux privés comptent un nombre important de stations mais la qualité de la donnée n’est pas garantie.

L’objectif du projet AGROMET II est de combiner ces deux types de réseaux en vue d’un renforcement mutuel.

Comparaison de deux réseaux de stations météorologiques agricoles en Wallonie

Figure 2 : Comparaison de deux réseaux de stations météorologiques agricoles en Wallonie : Réseau Pameseb du CRA-W (à gauche) et Réseau WalDigiFarm (à droite).

Tâches prévues

Des procédures de contrôle automatique des données seront définies afin de filtrer les données météo des agriculteurs et de supprimer les données aberrantes. Ensuite, les modèles de spatialisation étudiés dans le cadre du projet Agromet I seront entraînés avec les données d’agriculteurs filtrées. Les indicateurs de performance des stations météo virtuelles (données météo interpolées) seront analysés afin de quantifier l’amélioration de la performance suite à leur intégration.

En parallèle, quatre modèles de stations météo agriculteurs seront mises en test sur le terrain. L’objectif est de comparer les relevés de ces stations à deux stations météo de référence (Pameseb et IRM) afin de s’assurer de leur validité.

L’accès aux données des agriculteurs se fera dans le respect du RPGD et avec l’accord de l’agriculteur grâce à des modèles de convention type qui seront rédigées dans le cadre du projet.

Afin d’augmenter la robustesse des mesures de pluies du réseau Pameseb, les stations du réseau Pameseb seront équipées de pluviomètres à pesée. Ces pluviomètres sont plus précis et requièrent moins de maintenance que les pluviomètres à augets classiquement utilisés.

Deux outils d’aide à la décision agrométéorologiques à destination des agriculteurs seront développés en étroite collaboration avec les agriculteurs et WalDigiFarm.

Résultats attendus

  • Implémentation d’un nouveau contrôle qualité des données météorologiques performant et robuste.
  • Amélioration de la qualité des données météo spatialisées sur Agromet.be
  • Développement de deux outils d’aide à la décision à destination des agriculteurs :
    • OAD « Mon bilan météo » : Envoi à l’agriculteur d’un bilan météo périodique sur son exploitation
    • OAD « Mon contrôle qualité » : Envoi à l’agriculteur d’une alerte en cas de problème suspecté sur sa station météo (ex.  pluviomètre bouché).

Partenaires

  • WalDigiFarm : Arnaud Verlinden, Sébastien Weykmans
  • Institut Royal Météorologique : Michel Journée
  • UCLouvain : Patrick Bogaert
  • Agence du Numérique : Sandrine Quoibion

Financement

Plan de relance de la Wallonie du Gouvernement wallon (axe 3, sous-Axe 3.1, projet 142 : « Déployer le Smart farming : le digital au service de la transition »).

Equipe

Rodolphe GERADINJean-Pierre HUARTAlban JAGOViviane PLANCHONDamien ROSILLONCyril VAN STEENBERGE