04 Mars 2024

Air et sol : un réseau de surveillance des pesticides

Le projet SuRiPest vise la mise en place d’un réseau de surveillance des risques liés aux pesticides dans l’air et le sol.

L’Union européenne demande la mise en place de plans d’actions en vue de réduire les risques et les effets de l’utilisation des pesticides sur la santé humaine et l’environnement. Malgré les nombreuses études réalisées pour l’autorisation des pesticides et les bonnes pratiques suivies par les utilisateurs, la dispersion des pesticides dans l’environnement reste méconnue. Actuellement, il existe en Belgique des réseaux de surveillance des pesticides dans les eaux de surface, souterraines et de distribution, et une surveillance de l’alimentation, mais aucun réseau n’existe pour l’air et le sol.

Ce projet a pour but de mettre en place deux réseaux de surveillance des pesticides : dans l’air et dans le sol. Ces réseaux permettront d’améliorer la prévention de la contamination par les pesticides, mais aussi de compléter les évaluations des risques réalisées grâce aux données obtenues dans les réseaux existants. Ils permettront également d’évaluer l’efficacité des mesures de réduction de l’utilisation des pesticides prises dans le cadre du Programme wallon de Réduction des Pesticides (PWRP III).

Ce projet, prévu sur une durée de 5 ans, comprend plusieurs étapes :

La première étape fera un bilan des substances autorisées et utilisées en Wallonie afin de les hiérarchiser pour déterminer, a priori, celles à surveiller. Parallèlement, un inventaire des réseaux de surveillance existants en Europe sera mené pour comparer les différentes méthodologies, ainsi que les résultats obtenus.

Au cours de la deuxième étape, des prélèvements d’air et de sol seront effectués dans toute la Wallonie. Ces prélèvements permettront d’avoir une vision globale de la contamination par les pesticides de l’air et du sol sur une période d’un an. Les résultats de ces analyses seront comparés avec la liste des molécules à surveiller en priorité établie lors de la première étape.

La troisième étape sera le développement, l’optimisation et la validation de méthodes d’analyses propres aux molécules qui auront été choisies aux deux premières étapes.

L’ensemble des résultats obtenus lors des trois premières étapes permettront d’organiser un programme de surveillance des pesticides opérationnel et pertinent dans les compartiments air et sol de l’environnement. C’est alors que les deux réseaux seront dessinés : sites de prélèvement, fréquence des prélèvements, molécules suivies, etc.

Enfin la dernière étape permettra de tester et d’évaluer le bon fonctionnement des réseaux : planning de prélèvements, analyses échantillons, analyses des résultats, rédaction de rapports, partage des résultats. En cas de problème, des ajustements seront faits.

Financement : Programme wallon de Réduction des Pesticides III (PWRP III)

Partenariat : ISSeP 

Informations pratiques

Sur le même sujet

#Air #Pesticide #Sol

A lire aussi

Projets
lin web
SVG

Anne CHANDELIER
Anne
Projets
Bunckens2021 travail sol deux tracteurs cropped
SVG

OSS


Frédéric VANWINDEKENS
Frédéric
Projets
isompe1
SVG

Frédéric VANWINDEKENS
Frédéric
Projets
Photo CURTOALERT
SVG

Alain BULTREYS
Alain