1 sept. 2016 - 29 févr. 2020 Audrey PISSARD

FERTIWALIM

Optimisation de la fertilité des taureaux d’insémination et des vaches laitières par l’amélioration de leur alimentation et de la technologie de production

L’optimisation de l’alimentation des taureaux (BBB et Holstein) d’une part, et des vaches (Holstein) d’autre part, en vue d’améliorer la qualité de la semence et la fertilité des individus, sur base des carences spécifiques reportées dans la littérature et confirmées au niveau des animaux testés. Le projet participe à l’élargissement de la gamme des aliments de l’entreprise Dumoulin au niveau du secteur laitier mais aussi viandeux. La mise en place d’une technique innovante pour l’analyse de la semence bovine à l’awé : au niveau de l’awé, le projet participe à la mise en place d’une nouvelle méthode de production au sein de son laboratoire. L’awé propose l’utilisation d’une nouvelle technique rapide et peu coûteuse, qui serait une solution de substitution partielle (voire totale) des analyses classiques et des analyses plus fines sur le plan physiologique. Les laboratoires de l’UCL participent aux deux volets via leur expertise en nutrition animale et analyse des aliments (Yvan Larondelle) et en reproduction animale, particulièrement dans le secteur bovin (Isabelle Donnay).


Contexte

FERTIWALIM est un projet appliqué qui s’intéresse à la fertilité des deux races bovines prédominantes en région wallonne, à savoir le Blanc Bleu belge (BBB) pour la production de viande, et la Holstein pour la production de lait.

Objectifs

Le projet vise l’amélioration de la fertilité des bovins wallons, via le développement d’aliments spécifiques aux races étudiées et à leur stade physiologique, ainsi que l’amélioration de la technologie de production d’un centre d’insémination.

Résultats attendus

Une série de livrables sont attendus au terme du projet tels l’acquisition de connaissances permettant la création d’une nouvelle gamme d’aliments avec la création d’un outil de contrôle de leur qualité, l’amélioration de la fertilité des bovins et la mise en place au sein du centre d’insémination d’une méthode basée sur la spectroscopie moyen infrarouge MIR pour contrôler la qualité de la semence mâle.

Contribution

L’unité « Qualité des produits » du département « Valorisation des productions » contribuera au développement de solutions analytiques et techniques basées sur la spectroscopie MIR, les microscopies MIR, fluorescence et optique pour un contrôle rapide des semences,  et le développement de modèles chimiométriques corrélant les données de spectroscopie proche infrarouge NIR à la qualité intrinsèque des aliments.

L’Unité « Nutrition animale et durabilité » du département « Productions et Filières » réalisera un essai sur le troupeau expérimental du CRA-W afin de mettre au point et valider des indicateurs de la fertilité. Elle  participera aussi à la réflexion pour affiner l’alimentation afin de satisfaire les besoins des animaux et d’optimiser la fertilité des vaches tout en tenant en compte les contraintes techniques, économiques et environnementales.

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée

Partenaires

2 industriels (awé scrlfs, et Dumoulin SA),

1 unité universitaire (UCLouvain – Institut des sciences de la vie),

2 unités d’un centre public de recherche, le CRA-W (Centre wallon de Recherches agronomiques).