La biodiversité au service de la protection des plantes

Donatienne ARLOTTI
Partagez :

Le Centre wallon de recherches agronomiques de Gembloux met en avant l’intérêt de favoriser la vie d’une entomofaune (carabes, acariens…) diversifiée dans les sols des parcelles cultivées. Objectif : utiliser ces prédateurs naturels d’insectes ravageurs pour limiter les interventions phytosanitaires

Partagez cet article