Constitution et mise en œuvre d’une filière de production d’écotypes ligneux pour la renaturation des berges de cours d’eau.
18 avril 2016 Robert GRUSELLE
Recherche Developpement Culture in vitro Phytotechnie Production végétale u1 article

Contexte

L’approvisionnement en plants ligneux destinés à la stabilisation des berges de cours d’eau en Région Wallonne est actuellement insuffisant au point de vue quantitatif et qualitatif. L’aulne glutineux joue un rôle essentiel dans la stabilisation des berges par son puissant enracinement et sa tolérance à l’inondation. Il procure aussi des abris à la faune piscicole. Il représente donc l’essence idéale pour la réimplantation. Cependant, l’aulne est actuellement atteint de dépérissements dus à une maladie fongique causée par Phytophthora alni. Pour prévenir les conséquences de la disparition des aulnes sensibles, il est notamment conseillé de diversifier les essences parmi lesquelles le saule et le frêne sont les plus complémentaires respectivement au point de vue de la tolérance aux inondations (saule) et de la profondeur de l’enracinement (frêne). Il n’existe pas de filière d’approvisionnement à partir des écotypes locaux et les seuls plants disponibles, pour les pouvoirs publics, le sont via des pépinières privées constituées de matériel d’origines étrangères parfois lointaines. L’origine génétique des plants importés est inconnue et leur comportement vis-à-vis des pathogènes et des conditions pédoclimatiques peut donc ne pas être optimal. Les berges sont le plus souvent inaccessibles avant le début de la végétation. Le matériel transplanté en croissance végétative doit fréquemment être remplacé. La conservation des plants en repos végétatif jusqu’à la plantation le long des cours d’eau doit donc être assurée.

Objectifs

L’objectif principal du projet est la mise en œuvre d’une filière de production fiable et économique de matériel d’origine certifiée par la multiplication végétative des essences intervenant dans la renaturation des berges. Les essences retenues sont l’aulne, le saule et le frêne. Le 2me objectif est d’assurer la conservation des plants jusqu’au moment de leur plantation le long des cours d’eau, lorsque les berges sont abordables. Enfin la création et la gestion des parcs à pieds-mères seront nécessaires pour assurer un approvisionnement continu en plants de qualité.

Boutures de saule en bois sec après 2 mois de végétation et boutures enracinées d'aulne conditionnées pour la conservation

Boutures de saule en bois sec après 2 mois de végétation et boutures enracinées d'aulne conditionnées pour la conservation

Résultats attendus

Après avoir prospecté et fixé les différents écotypes situés dans la zone éligible, nous devrons fournir des plants d’origine certifiée, tolérants ou résistants au Phytophthora (pour l’aulne) aux différents partenaires : le Ministère de la Région wallonne, DGRNE pour la Belgique et le Ministère de l’Intérieur, Service de la Gestion de l’Eau pour le Grand Duché de Luxembourg. La création de parcs à clones destinés à assurer la production régulière de boutures d’origine certifiée est également prévue.

Résultats obtenus

Dans une convention précédente, nous avons montré que le bouturage de l’aulne est relativement aisé à condition de prélever les boutures sur des pieds-mères juvéniles ou rejuvénilisés. Plus de 50 clones d’aulne provenant de la Région Wallonne ont été fixés et sont déjà utilisés comme pieds-mères. En saules, plus de 200 clones prélevés dans l’ensemble de la Région Wallonne ont été fixés sous forme de boutures en bois sec. Le frêne est une essence qui se bouture plus difficilement, des essais complémentaires de bouturage sont nécessaires.

Boutures en vert d'aulne et de frêne

Boutures en vert d'aulne et de frêne

Coordinateur (CRA-W)

Equipe impliquée

Partenaires

- Ministère de l’Intérieur, Service de la Gestion de l’Eau, Grand-duché de Luxembourg, Mr Kipgen - CRA-W, Mme Chandelier Mr Cavelier  et Druart- Centre de Recherche de la Nature, des Forêts et du Bois, Mr Mertens - Ministère de la Région Wallonne, Division de l’Eau, Direction des cours d’eau non navigables, Mr Lambot, Mr Adant - INRA Nancy, Unité de Recherche de Phytopathologie Forestière, Mr Husson - Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Chiers, Mr Jacque